Top 14: Toulouse sacré "champion d'automne"

le
0

PARIS (Reuters) - Le Stade Toulousain a décroché vendredi le titre de "champion d'automne" du Top 14 en offrant un récital de rugby sur la pelouse de Montpellier (45-25).

Piqués dans leur orgueil après leur défaite enregistrée le week-end dernier en Coupe d'Europe, les champions de France en titre ont survolé ce remake de la finale du Top 14 de la saison dernière, notamment grâce à 28 points de Lionel Beauxis.

Dans le derby entre "Coujoux" et "Jaunards" disputé à Brive, Clermont a souffert pour finalement s'imposer au terme d'un match très fermé, sans essai (9-6).

Grâce à ce succès construit grâce au pied de Brock James, les Clermontois ont conservé leur deuxième place au classement, avec trois points de retard sur Toulouse.

Le troisième, Toulon, a également éprouvé toutes les difficultés à domicile pour finalement battre le promu lyonnais (20-15). Un essai d'Alexis Palisson et surtout cinq pénalités de Jonny Wilkinson ont permis d'offrir ce succès au public de Mayol avant les congés d'hiver.

Les Castrais ont eux aussi conservé leur quatrième place au classement après avoir partagé les points à Bayonne (16-16). Mené 13-6 à la mi-temps, l'Aviron a réalisé une excellente seconde période et aurait même pu l'emporter s'il n'avait pas encaissé une pénalité à dix minutes de la fin de la rencontre.

En déplacement sur la pelouse du Stade Français, Biarritz a enregistré sa neuvième défaite de la saison (23-10), incapable de bousculer l'une des équipes en forme de cette fin d'année 2011.

Les Parisiens, qui se sont imposés notamment grâce à deux essais signés Pascal Papé (19e) et Felipe Contepomi (46e), pointent désormais à la cinquième place du classement. De leur côté, avec cette nouvelle contre-performance, les Biarrots sont toujours lanterne rouge du Top 14 avec 15 points.

Dans une situation sportive presque aussi délicate que Biarritz, Perpignan a relevé la tête à domicile en s'offrant une victoire bonifiée face à Bordeaux-Bègles (38-13).

Les Catalans ont ainsi brisé une série de sept défaites d'affilée et pris un ascendant psychologique sur un concurrent direct pour le maintien. Grâce à ce succès, l'USAP a laissé sa 12e place au classement aux Girondins pour grimper de trois rangs.

De son côté, le Racing-Métro a confirmé son regain de forme après un début de saison compliqué en s'imposant à domicile face à Agen (26-8). Les Franciliens sont désormais sixièmes, soit une place de mieux que leurs adversaires du soir.

Olivier Guillemain, édité par Jean-Stéphane Brosse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant