Top 14: Toulouse s'incline à Paris malgré Servat et ses jeunes

le
0

par Jean-Paul Couret

PARIS (Reuters) - Toulouse a fait briller son retraité, William Servat, et ses jeunes joueurs mais c'est le Stade Français qui a remporté 28-24 le match de gala de la 9e journée du Top 14 entre les deux Stades, samedi, au Stade de France.

Devant près de 50.000 spectateurs, la rencontre a été enlevée avec cinq essais au total dont trois pour le Stade Français - un de Jérôme Fillol, et un doublé de Sergio Parisse - et deux pour le Stade Toulousain, par Vincent Clerc et Edwin Maka.

Elle s'est jouée à six minutes de la fin sur une remontée de tout le terrain par les Parisiens et une action interminable mais vaine des Toulousains pendant les arrêts de jeu.

Les Rouge et Noir étaient entrés sur la pelouse du Stade de France avec William Servat, jeune retraité recyclé en entraîneur mais réquisitionné pour porter le n°2 de talonneur qui était encore le sien il y a cinq mois.

Les Rouge et Noir avaient également décidé de faire honneur à leurs jeunes pousses.

Sébastien Bézy, ouvreur de l'équipe espoirs promu à 20 ans aux commandes de l'attaque des champions de France, a répondu à l'appel en marquant deux pénalités, un drop et une transformation. Florian Fritz a inscrit la troisième pénalité toulousaine.

DES SELECTIONNÉS SUR LA PELOUSE

Le dernier arrivé de la lignée des Maka, baptisé Edwin, fort de 130 kilos et de 2,02 m, troisième ligne comme ses oncles, et âgé de 19 ans, a marqué l'essai qui leur a permis de mener 18-14 à la mi-temps puis 21-14.

Ils ont raté une ou deux occasions d'assurer leur victoire, commis une ou deux fautes de concentration en défense et marquent le pas au classement à l'approche d'une période où les sélections vont s'entrechoquer avec le championnat.

Avec 29 points, les champions de France sont désormais à trois longueurs de Clermont, deuxième après sa victoire 19-12 sur Biarritz, vendredi soir, et de Toulon qui recevait Bayonne en début de soirée.

Dans l'attente des autres matches de la soirée, le Stade Français est neuvième avec 19 points.

Ce match entre les deux Stades s'annonçait aussi riche d'enseignements sur la stratégie que vont adopter les entraîneurs des clubs pourvoyeurs d'internationaux à l'approche de la tournée de novembre du XV de France.

Chez les Rouge et Noir, Guy Novès a titularisé quatre de ses sept joueurs convoqués en sélection ce vendredi, Yoann Maestri, Yannick Nyanga, Gaël Fickou et Vincent Clerc.

L'ailier/arrière Yoann Huget et le centre Florian Fritz étaient sur le banc au coup d'envoi. Le troisième ligne Louis Picamoles était dispensé, légèrement blessé à une cheville.

Côté Stade Français, les trois joueurs sélectionnés, le pilier David Attoub, le deuxième ligne Pascal Papé et l'ouvreur Jules Plisson étaient titulaires.

Edité par Simon Carraud

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant