Top 14: Toulon perd la tête à Toulouse

le
0

PARIS (Reuters) - Toulon, qui avait remporté ses six premiers matches de championnat, a lourdement chuté samedi soir à Toulouse (32-9) et perdu par la même occasion la tête du Top 14 lors de la septième journée.

Les Toulonnais comptent le même nombre de points que Clermont, qui a battu le Stade Français vendredi soir (28-25), mais leur sévère défaite les fait passer derrière les Auvergnats à la différence de points - +60 pour Clermont contre +57 pour Toulon.

Dominateur de bout en bout de la partie, Toulouse, qui menait déjà 19-3 à la mi-temps, a inscrit deux essais par l'intermédiaire de Luke McAllister (24e), qui a marqué 27 des 32 points de son équipe, et Yoann Maestri (77e).

Le champion de France revient grâce à cette victoire à trois points des deux premiers du championnat, mais reste à la troisième place.

Frédéric Michalak, qui jouait pour la première fois contre son club formateur, a inscrit les neuf points toulonnais.

Juste derrière les Toulousains se trouve désormais Montpellier, qui a su renverser la vapeur dans son duel pourtant mal engagé face à Castres (19-12).

Menés 6-3 à la mi-temps, les Héraultais ont dû attendre le dernier quart d'heure pour prendre l'avantage, grâce à un essai de Shontayne Hape (66e), avant que leur buteur Benoît Paillaugue n'assure la victoire grâce à deux pénalités.

Le Racing Métro, à l'inverse, a perdu une occasion de s'accrocher au wagon de tête en s'inclinant assez largement sur le terrain de Grenoble (27-13).

Les Franciliens ont encaissé trois essais, et ils ont dû attendre la toute dernière minute pour en marquer un à leur tour, privant du même coup les Grenoblois du point de bonus offensif.

Ils reculent ainsi au septième rang, juste derrière les Isérois.

En bas de classement, Mont-de-Marsan a bien failli inscrire son tout premier point de la saison, mais le compteur du promu reste bloqué à zéro après sept matches.

Les Montois tenaient le match nul à Perpignan à la pause (6-6). Puis ils ont cru pouvoir prendre le point du bonus défensif, avant de finalement encaisser une dernière pénalité dans les cinq dernières minutes et une défaite de plus de sept points d'écart (15-6).

En dépit de ce succès, l'Usap fait du surplace au classement, mais le club se donne au moins un peu d'air par rapport à la zone de relégation où Mont-de-Marsan est accompagné par Bayonne, qui se déplace ce dimanche à Biarritz.

S'ils venaient à remporter le derby basque, les Bayonnais sortiraient de la zone rouge au détriment de Bordeaux-Bègles, qui n'a pas pu obtenir mieux que le bonus défensif à Agen (19-15).

Baptiste Bouthier pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant