Top 14 - Toulon : Mourad Boudjellal et « les jeunes livrés aux chiens »

le
0
Top 14 - Toulon : Mourad Boudjellal et « les jeunes livrés aux chiens »
Top 14 - Toulon : Mourad Boudjellal et « les jeunes livrés aux chiens »

Dans un entretien pour Midi-Olympique, Mourad Boudjellal ne cache pas son envie de laisser la présidence de Toulon à un éventuel repreneur. Le patron du RCT avoue également vouloir s’engager en politique pour donner « des solutions à des jeunes qui sont livrés aux chiens. »

Mourad Boudjellal ne cesse de faire parler de lui en ce moment et cela pourrait durer encore longtemps. Dans un entretien accordé au Midi Olympique, le président du Rugby-Club Toulon a confirmé une idée qu’il avait en tête depuis un moment  : se lancer en politique. Boudjellal souhaite apporter « des solutions à des jeunes qui sont livrés aux chiens. »

Boudjellal : « Si quelqu’un me propose dix millions d’euros, je lui laisse ma place »

Une nouvelle sortie médiatique qui fera parler et dans laquelle Boudjellal ne pouvait pas s'empêcher d'adresser une nouvelle pique à son adversaire pour la présidence de la Ligue Nationale de Rugby, Paul Goze : « Il a dépensé sans compter à L’USAP pour être champion de France, en s’appuyant sur le travail de Marcel Dagrenat. Mais ensuite cela a explosé ! Et le Top 14 y va tout droit ! ». Conscient que sa candidature ne devrait pas être retenue, le big boss du RCT assure vouloir malgré tout juste changer les choses dans le rugby français. Il répète d'ailleurs son envie de céder le club à un éventuel repreneur : «  Si quelqu’un me propose dix millions d’euros et s’engage à investir dans le club pour le laisser tout en haut du Top 14, je lui laisse ma place. » Un choix d'autant plus facile pour Mourad Boudjellal, qui a le sentiment d'être « devenu risible pour le RCT » et que sa personne « focalise trop la haine à la LNR et à la Fédération. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant