Top 14 - Toulon : Hugo Bonneval a signé

le
0
Top 14 - Toulon : Hugo Bonneval a signé
Top 14 - Toulon : Hugo Bonneval a signé

Après avoir fait toute sa carrière professionnelle au Stade Français, l’arrière international français Hugo Bonneval a décidé de rejoindre le RC Toulon à compter de la saison prochaine.

Le RC Toulon continue son recrutement en vue de la saison prochaine. Après avoir convaincu l’international anglais Chris Ashton, le troisième ligne du Stade Français Raphaël Lakafia et le trois-quarts aile agenais Filipo Nakosi, le club du président Mourad Boudjellal a annoncé une quatrième recrue, qui vient également du Stade Français. Cette recrue de poids est l’arrière international (7 sélections) Hugo Bonneval, pur produit de la formation du club de la Capitale, fils de l’ancien international Eric Bonneval, qui évolue depuis 2009 au Stade Français. L’arrière parisien s’est engagé pour les trois saisons à venir, soit jusqu’en juin 2020 et, à en croire le tweet du club toulonnais, ne serait que la quatrième des huit recrues à venir. Et des noms comme ceux de George Ford continuent de graviter autour du club de la Rade, qui a été repris en main par Mike Ford il y a quelques semaines après la mise à l’écart de Diego Dominguez, qui était le successeur annoncé de Bernard Laporte depuis plusieurs saisons.

Avec Bonneval, l’hémorragie continue au Stade Français

Du côté du Stade Français, si on a voulu rassurer les supporters avec les récentes prolongations de Julien Arias, Antoine Burban et Meyer Bosman, le départ annoncé d’Hugo Bonneval n’est vraiment pas une bonne nouvelle. C’est le quatrième élément majeur de l’effectif champion de France en 2015 qui annonce son départ, et sans doute un des plus historiques. Ce départ fait suite à ceux annoncé de Rabah Slimani vers Clermont, de Geoffrey Doumayrou vers La Rochelle et, donc, de Raphaël Lakafia vers Toulon. Des départs que les dirigeants parisiens vont devoir combler s’ils veulent rester compétitifs, sachant que l’avenir de l’entraîneur Gonzalo Quesada n’est pas encore assuré et que la famille Savare, propriétaire du club depuis 2011 quand elle l’a sauvé de la disparition, n’est pas certaine de vouloir conserver dans son giron le club de la Capitale.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant