Top 14: Toulon forte tête, Mont-de-Marsan tête basse

le
0

par Mathieu Baratas

PARIS (Reuters) - Toulon s'est offert samedi un sixième succès consécutif face à Castres (33-12) pour conforter sa place au sommet du Top 14, alors que Mont-de-Marsan connaît le destin inverse avec une sixième défaite d'affilée face à Agen (16-28).

Après six journées de Top 14, le bilan presque parfait du Rugby Club Toulonnais -27 points sur 30 possibles, bonus inclus- contraste avec celui du promu montois -zéro point-, symbole de l'écart entre un prétendant au titre et un candidat à la descente.

Un premier essai rapide Matt Giteau sur interception et deux plus construits de Jean-Charles Orioli et de David Smith, combinés à la botte de l'ouvreur Jonny Wilkinson (18 points), ont enterré les velléités castraises.

La charnière inédite composée de Frédéric Michalak et de Jonny Wilkinson a donné du volume et de l'efficacité au jeu de Toulon, récompensé par un bonus offensif.

La mission d'infliger une première défaite à l'armada toulonnaise sera confiée samedi prochain au Stade Toulousain, son bourreau lors de la finale du Top 14 la saison dernière.

Vendredi soir, le champion en titre a fait l'étalage de sa force et de sa vitesse sur la pelouse de Bayonne (6-35) avec quatre essais de Timoci Matanavou, Yannick Nyanga, Jean Bouilhou et Luke McAlister, bonus offensif à la clé.

Toujours en quête d'un premier succès ou d'un premier point, Mont-de-Marsan a cédé sur sa pelouse pour la troisième fois, cette fois-ci face à Agen.

Malgré un essai de Baptiste Chedal en première période, le promu montois a brillé par son indiscipline sanctionnée par le buteur agenais Conrad Barnad (23 points) et concédé un essai de Romain Edmond Samuel en seconde période.

LE RÉVEIL DU STADE FRANÇAIS

En revanche, le Stade Français a renoué avec la victoire face à Perpignan (34-24). Sept pénalités et une transformation de Jérôme Porical (23 points), deux drops de Jules Plisson et un essai attribué à Scott Lavalla ont permis aux Stadistes de renverser une situation mal engagée. Ils avaient un handicap de huit points au quart d'heure de jeu (3-11).

Les deux essais de Richard Haugthon et de Sébastien Vahaamahina ne consoleront pas les Catalans, incapables de conserver cet avantage du début de rencontre ou de prendre le bonus défensif.

Clermont a prolongé face au promu Grenoble sa série d'invincibilité à domicile avec un succès (44-20), dans son antre de Marcel Michelin.

Les coéquipiers de Morgan Parra (19 points) ont pris le large grâce à cinq essais, signés par Aurélien Rougerie, Damien Chouly, Napolioni Nalaga et Wesley Fofana (2) et pris le bonus offensif.

Les Isérois ont marqué deux essais, par l'intermédiaire de Fabien Gengenbacher et Albertus Buckle.

Derrière le trio de tête Toulon-Clermont-Toulouse, le Racing-Métro s'est positionné grâce à son succès étriqué à domicile face à Biarritz (13-12) qui a essuyé une deuxième défaite d'affilée.

Outre l'essai de Julien Saubade, Gaëtan Germain apporté au pied huit points précieux aux Ciel et blanc. De leur côté, les buteurs basques Benoît Baby, Damien Traille et Julien Peyrelongue ont raté à tour de rôle le but de la victoire en seconde période.

Secoué à domicile la semaine dernière par les Toulonnais, Montpellier s'est ressaisi sur le terrain de Bordeaux-Bègles (15-23).

Dominateurs dans le jeu, les Héraultais ont franchi la ligne d'essai à trois reprises par Rassie Van Vuuren, Fulgence Ouedraogo et Benjamin Thiery pour prendre un bonus offensif précieux. Le jeune demi de mêlée Eric Escande (huit points) a scellé la victoire sur la fin alors que l'UBB n'a inscrit que cinq pénalités.

Edité par Simon Carraud

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant