Top 14 - Toulon : Dominici tacle Boudjellal

le
0
Top 14 - Toulon : Dominici tacle Boudjellal
Top 14 - Toulon : Dominici tacle Boudjellal

Consultant pour la chaîne l'Equipe, l'ancien ailier international a réagi à l'éviction de Diego Dominguez et n'a pas mâché ses mots à l'encontre de Mourad Boudjellal.

En mettant à l'écart Diego Dominguez de façon si subite lundi, Mourad Boudjellal ne s'est pas fait que des amis, bien au contraire. Personnage clivant, plus que jamais, le président du RCT divise le monde du rugby. Interrogé par l'Equipe, dont il est l'un des consultants, Christophe Dominici a fait part de ses réserves dans cette affaire. « Le licenciement de Diego Dominguez, ce n'est pas une question de résultat (Toulon est 4e du Top 14, 2e de sa poule européenne) mais d'hommes, assure l'ancien ailier international. Quand Boudjellal fait venir Ford qui se dit spécialiste de la défense, Diego accepte que le loup entre dans la bergerie. Et son président n'assume pas une partie de ses responsabilités. » Dominguez poursuit son analyse et pousse le raisonnement plus loin.

Christophe Dominici demande du temps

Sous la présidence de Boudjellal, le RCT n'aurait qu'une seule période faste, un cycle au cours duquel le jeu du RCT n'avait rien de flamboyant, toujours selon lui. « Sa force, c'était Bakkies Botha, Ali Williams, Karl Hayman, Jonny Wilkinson, les frères Armitage qui sortaient des saisons de folie, David Smith qui acceptait d'être remplaçant en étant le meilleur marqueur du club. Ces joueurs ne sont plus là et il faut accepter la réalité. » Trop impulsif Mourad Boudjellal ? Sans doute, un passionné, assurément. « Il a réalisé des choses remarquables pour ce club tempère Dominguez. Mais peu importe ce que Ford fera. Il fera surtout comme il peut avec l'effectif dont il dispose. C'est peut-être un bon entraîneur, mais quand Boudjellal choisit un homme, Diego Dominguez, avec des valeurs fortes, il faut le laisser s'exprimer jusqu'au bout.»
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant