Top 14: Toulon disputera les barrages des phases finales

le
0

PARIS (Reuters) - Toulon est parvenu samedi à renverser la tendance face à Toulouse, leader du championnat de France de rugby, pour l'emporter 25-22 et décrocher ainsi son billet pour les barrages des phases finales du Top 14.

En fin d'après-midi, le Racing-Métro s'est pratiquement assuré lui aussi une place pour les phases finales en remportant le derby parisien aux dépens du Stade Français (19-13).

Bien que menés 10-0 après 13 minutes de jeu, les Racingmen ont su redresser la barre pour virer en tête à la mi-temps (13-10) grâce notamment à un essai du demi de mêlée Sébastien Descons.

Déjà auteur de neuf points en première période, Jonathan Wisniewski a conforté le succès des hommes de Pierre Berbizier en passant deux nouvelles pénalités en seconde mi-temps.

Mené 16-8 à la mi-temps, Toulon s'est imposé sur avec trois essais de l'arrière Alexis Palissson (19e), du pilier gallois Eifion Lewis-Roberts (44e) et du troisième ligne anglais Steffon Armitage (66e).

Comme à son habitude, l'ancien international anglais Jonny Wilkinson a assuré au pied en passant deux transformations et trois pénalités.

Toulouse avait bien débuté la rencontre marquant un essai par Vincent Clerc (25e), aussitôt transformé par Lionel Beauxis.

Trois pénalités du même Beauxis en première période a permis au RCT de virer en tête mais cela n'a pas été suffisant, malgré deux autres pénalités de l'ouvreur international en deuxième période.

Brive n'a pas perdu tout espoir de demeurer dans l'élite mais sa défaite à domicile, 23-9 face à Bordeaux-Bègles, a grandement hypothéqué ses chances.

Bayonne s'est imposé 31-10 devant Agen alors que Perpignan s'est assuré de demeurer dans le Top 14 après une victoire 34-22 contre Lyon, qui jouera en Pro D2 la saison prochaine.

Vendredi, en match avancé de cette 25e journée, Montpellier avait battu Biarritz 21-16.

Chrystel Boulet-Euchin et Pascal Liétout, édité par Eric Faye

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant