Top 14: Toulon convaincant, Biarritz et Toulouse en pole

le
0

par Mathieu Baratas

PARIS (Reuters) - Le RC Toulon a montré samedi qu'il avait sans doute les moyens de ses ambitions par une victoire convaincante sur la pelouse du Racing-Métro tandis que Biarritz et Toulouse sont en tête du Top 14 après cette deuxième journée.

Malgré l'absence de son capitaine Dimitri Yachvili, blessé au dos et éloigné des terrains plusieurs semaines, Biarritz a affiché une belle sérénité pour s'imposer (25-19) à Agen et rejoindre Toulouse, qui avait pris les commandes un peu plus tôt.

Déjà impressionnant à Perpignan la semaine dernière, Toulon a enchainé une seconde victoire (23-21) en deux déplacements en dépit de la blessure rapide de Chris Masoe (oreille) et d'un retard de huit points en milieu de partie face à des Racingmen fringants.

Trois mois après le barrage remporté par les Varois (13-17), ce premier choc entre deux grosses écuries a offert un match à rebondissements, ponctué de quatre essais - deux de chaque côté -, de Virimi Vakatawa et Antoine Battut pour le Racing contre un doublé de Matt Giteau pour Toulon, et bouclé par une pénalité de l'ouvreur toulonnais Jonny Wilkinson en fin de match.

Avec ses jeunes recrues, le pilier Antoine Guillamon et le centre Gaël Fickou, le Stade Toulousain a tremblé face au promu Mont-de-Marsan dans son antre d'Ernest Wallon.

Mené 22 à 17 à l'heure de jeu, le champion de France est allé chercher la victoire (37-22) et le bonus offensif (quatre essais à un) dans la douleur une semaine après un succès déjà difficile face à Castres (23-22).

Sur le terrain d'Agen, Biarritz a pris l'avantage dès la neuvième minute grâce à un essai de l'ailier Takudzi N'Gwenya et, d'un froid réalisme, a fait le reste du travail au pied grâce à 17 points au pied de Jean-Pascal Barraque et un drop de Damien Traille.

CLERMONT S'INCLINE

Battus lors de la première journée, Castres, Bayonne et Montpellier, hôtes respectivement de Grenoble, du Stade Français et de Clermont, étaient déjà sous pression.

Dominateurs, les Castrais ont laissé échapper le bonus offensif face au promu grenoblois (30-13) à la dernière minute alors que Bayonne s'est appuyé sur la réussite au pied de son ouvreur sud-africain Jacques-Louis Potgieter (21 points) face aux Parisiens (24-11), auteurs du seul essai du match par Sergio Parisse.

Pour Montpellier, en manque de confiance et de ses six Argentins sélectionnés pour le Four Nations, la victoire (13-8) a été longue à se dessiner.

L'essai de Pierre Bérart qui est venu juste après celui de Wesley Fofana en première période et huit points au pied ont suffit pour battre les Clermontois, tout juste satisfaits du bonus défensif pris sur la sirène.

Vendredi soir, Bordeaux-Bègles a aussi débloqué son compteur de victoire face à Perpignan (26-22) lors de la première des huit délocalisations de la saison au Stade Chaban-Delmas.

Toulouse se rendra à Biarritz lors de la troisième journée et Toulon à Mont-de-Marsan pour un troisième déplacement d'affilée en raison des travaux en cours au stade Mayol.

Clermont et le Racing auront l'occasion de relancer à domicile respectivement face à Perpignan et Bordeaux-Bègles.

Dans les autres rencontres, Castres recevra Bayonne, Grenoble le Stade Français, et, Montpellier Agen.

Edité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant