Top 14: Toulon conforte sa place, Clermont étrille Agen

le
0

par Cécile Grès

PARIS (Reuters) - Toulon s'est imposé samedi avec le bonus offensif (43-11) face au Stade Français, confirmant ainsi, au terme d'un match disputé sous le toit rétractable du Grand Stade de Lille, sa domination dans le Top 14.

Les Varois restent leaders du championnat devant Clermont, qui a écrasé Agen 66-21 avec dix essais, tandis que Castres a fait une belle opération en vue des phases finales en allant gagner 21-20 à Perpignan.

Pendant une demi-heure, Toulon a surtout profité de l'indiscipline parisienne et de la botte de son ouvreur Jonny Wilkinson, qui a par ailleurs annoncé sa prolongation d'une saison supplémentaire dans le Var.

L'ancien international anglais a passé deux pénalités (7e et 19e minutes) et un drop (26e), quand le buteur du Stade Français Jules Plisson se voyait offrir deux occasions de marquer mais n'en réussissait qu'une (22e).

A la 29e minute, sur une récupération de balle en mêlée, Wilkinson a fixé la défense parisienne et décalé Matt Giteau qui a trouvé Alexis Palisson. L'ailier a tapé à suivre pour Delon Armitage qui a offert l'essai à Juan Martin Fernandez Lobbe, de retour après deux mois d'absence sur blessure.

Wilkinson a transformé, ovationné par le public lillois (16-3) et a rajouté trois points quelques minutes plus tard après une faute au sol du Stade Français. Jules Plisson a répondu et la mi-temps a été sifflée sur le score de 19-6.

La seconde période a démarré avec un essai à la 45e minute de Waisea Vuidravuwalu qui a contré un dégagement d'Alexis Palisson à quelques mètres de l'en-but et a aplati sans difficulté (19-11).

Mais Jules Plisson n'a pas transformé et a essuyé un second échec au pied quelques minutes plus tard sur une tentative de drop, ne permettant pas au Stade de revenir.

CLERMONT SANS PITIÉ

Toulon s'est échappé à la 57e avec un essai de Palisson puis a encore creusé l'écart, onze minutes plus tard, quand Chris Masoe est allé aplatir dans l'en-but parisien.

Le RCT s'est payé le luxe d'aller marquer l'essai du bonus offensif deux minutes après sur un contre de 80 mètres conclu par Steffon Armitage, la dernière pénalité de Giteau relevant de l'anecdote (43-11).

Les Varois comptent 82 unités, deux de mieux que Clermont, qui n'a pas fait dans la demi-mesure face à Agen dans un match très tendu, perturbé par de nombreuses bagarres générales.

Wesley Fofana a été l'auteur d'un triplé, Napolioni Nalaga et Noa Nakaitaci d'un doublé chacun. Gerhard Vosloo, Anthony Floch et Jean-Marcellin Buttin sont également allés aplatir dans l'en-but.

Morgan Parra a été presque impeccable au pied en ne manquant qu'une seule transformation. Son remplaçant dans le rôle de buteur, Anthony Floch, en a passé une sur deux.

Malgré des essais aux 40e, 55e et 65e minutes de Silvère Tian, Ueleni Fono et Antoine Erbani, tous transformés par Ben Seymour, Agen a pris l'eau de toute part.

Agen est quasiment certain d'être relégué puisque le club lot-et-garonnais a désormais un retard de 14 points sur Bordeaux qui a pris le bonus offensif à domicile face à Bayonne (39-13).

Mont-de-Marsan, quasi condamné à finir dernier, s'est incliné à domicile face à Montpellier (30-17), qui a pris la cinquième place en attendant l'affiche de la soirée entre le Racing-Métro et Toulouse.

Edité par Chrystel Boulet-Euchin et Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant