Top 14 - Toulon : Boudjellal met ses joueurs en garde

le
0
Top 14 - Toulon : Boudjellal met ses joueurs en garde
Top 14 - Toulon : Boudjellal met ses joueurs en garde

Mourad Boudjellal a toujours en travers le scénario de la finale au Camp Nou en juin dernier. Ce week-end lors de la rentrée des Rouge et Noir à Bayonne, le président toulonnais a de nouveau vu des choses qui n’allaient pas, et l'a vite fait savoir.

C’est à Jean Dauger que la saison du Rugby Club Toulonnais a débuté ce dimanche. De la plus triste des manières, car les joueurs de la rade se sont inclinés contre l’Aviron Bayonnais, fraîchement promu en Top 14. Même si la défaite peut paraître anecdotique au vu de l’intersaison traversé par les Toulonnais, c’est bien les comportements des joueurs qui ont choqué. Absents sur plusieurs phases défensives, les Rouge et Noir ont paru déboussolés sur le terrain. Et face aux Bayonnais emmenés par un Jean Monribot des grands jours, la différence c’est vite fait sentir. Remettre de l’ordre La transition Laporte - Dominguez ne doit pas être l’arbre qui cache la forêt. Et le président toulonnais l’a fait savoir à nos confères de Var-Matin. Faire une saison blanche en alternant le bon et le moins bon est absolument impensable : « On cumule les fautes et on manque d’intelligence. Je suis d’accord avec Diego Dominguez. Mais il n’est pas question de laisser filer et faire une saison de merde. Je ne peux pas me résoudre à une simple saison de transition ». L’emblématique président Varois sera d’ailleurs très vite de tour sur les terrains et les choses vont bouger. Il l’assure : « Je serai à Berg (le centre d’entraînement, ndlr) dès ce mardi pour remettre des choses en place. On sort de deux matches avec la finale à Barcelone qui se ressemblent au moins par le nombre de fautes commises » Des rendements contestés Le comportement de certains cadres est aussi à étudier. Comment par exemple Juan Smith, de par son expérience du plus haut niveau, qui prend un carton jaune seulement deux minutes après son entrée en jeu ce week-end. Il n’est pas le seul à avoir déçu lors de la rencontre, aux yeux de Mourad Boudjellal : « J’ai également été déçu par le rendement de certains joueurs. Il va falloir comprendre pourquoi on en est là et identifier les problèmes. Des tensions dans le groupe ? Des problèmes avec le staff ? On va voir, mais avec quatre matchs à jouer à l’extérieur sur les cinq premiers, on a déjà la pression ». Gérer les blessures à répétition En crise déjà le RCT ? Non quand même pas, mais il est vrai que les Rouge et Noir traversent une période de doute qui perturbe le jeu normalement proposé par les Varois. Avec les absences de nombreux cadres (Tuisova, Habana, Vermeulen (cap), O’Connor, Giteau...) le XV de la Rade paraît pour l’instant moins attrayant. Et malheureusement, souvent répertorié comme le dépositaire du jeu Toulonnais, Matt Giteau devrait manquer longtemps à ses coéquipiers. Titulaire au centre avec les Wallabies lors de l’ouverture du Rugby Championship, l’Australien est rapidement sorti touché. Et tout laisse à croire que ce n’est pas une blessure anodine. Une fracture de la cheville a même été évoqué par Mourad Boudjellal pour nos confères de L’Equipe : « Ça continue, on est dans la même logique depuis un an, avec tous ces blessés. On va faire le point rapidement et si c’est effectivement six mois, on cherchera quelqu’un ».
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant