Top 14 - Stade Français - Quesada : « On va se mettre à tricher un peu plus »

le
0
Top 14 - Stade Français - Quesada : « On va se mettre à tricher un peu plus »
Top 14 - Stade Français - Quesada : « On va se mettre à tricher un peu plus »

Gonzalo Quesada était déçu de la défaite concédée de en fin de match dans le derby contre le Racing (22-29). Le manager du Stade Français s’en est notamment pris à l’arbitrage après la rencontre.

Gonzalo Quesada,  alors que le Racing a des polémiques à gérer, vous avez une défaite à digérer... Chacun a ses problèmes. C’est l’un des matchs les plus injustes que je me rappelle avoir coaché par rapport au résultat. Mais c’est comme ça, je reste un vrai amateur de ce jeu, de ce sport. Je me suis régalé avec ce que mon équipe a fait cet après-midi. C’était très bien, on a fait une erreur en première mi-temps avec une interception qui entraîne un essai. Je pense que c’est la seule fois où ils ont traversé les 50 mètres. Puis on se fait contrer une fois en deuxième mi-temps, mais je ne vois pas d’autres erreurs. On a été bons en conquête, en attaque, en défense. Mais on ne maîtrise pas toujours tout.

« C’est à nous d’être plus intelligents »

Vous êtes en colère ? Je suis en colère pour les joueurs. Ils bossent forts, ils s’entraînent comme des fous, ils respectent tout, ils se régalent sur le terrain, ils mettent en difficulté la défense... Mais bon c’est un peu de ma faute. On essaie de jouer un rugby d’attaque car on nous dit que l’arbitrage va aller dans le sens d’un rugby d’attaque et qu’il va pénaliser les défenses. On n’a jamais pris hors-jeu une fois cette défense qu’on a franchie 75 fois dans le match. On voulait défendre les ballons portés mais on n’a pas le droit de plaquer les lifteurs. Si on met les lifteurs derrière les sauteurs, on ne peut pas le toucher. On l’a vu, on l’a dit avant, il nous a dit « on va le regarder ». Ils l’ont fait, on n’a pas pu toucher les sauteurs et il a sifflé contre nous. Et si vous enlevez ça, si vous enlevez les pénalités sur les mêlées et sur les ballons portés, qu’est-ce qu’ils ont ? Qu’est-ce qu’ils ont fait ? Montrez-moi. Je l’ai dit déjà aux joueurs, il n’y a pas d’analyses vidéo. Après c’est à nous d’être plus intelligents, peut-être de s’adapter à l’arbitrage, d’arrêter d’aller vers ce rugby qui ne paye pas. On va se mettre à tricher un peu plus et attendre qu’on ait quelques pénalités de plus en conquête. Et aussi arrêter d’envoyer du jeu parce qu’évidemment on tombe contre des équipes qui défendent 150 temps de jeu sans se mettre à la faute. Félicitations à eux, mais forcément je suis frustré. Ce sont des points qui font chier pour les mecs mais moi je me suis régalé de voir mon équipe jouer si bien.

« J’étais vraiment triste pour Imhoff »

Quand, à la veille d’un derby, vous voyez une telle polémique, comment le gérez-vous ? Personnellement, j’étais vraiment triste pour Juan (Imhoff). Je ne connais pas Dan et Joe donc j’imagine que c’était dur pour eux aussi. Je l’ai consulté la veille de notre derby, je ne l’ai pas appelé, je lui ai juste envoyé un message, mais j’imagine que c’était dur à gérer. Quand tu vois le match qu’ils ont fait tous les deux avec le peu de ballons qu’ils ont eu, ça montre que ce sont des joueurs d’expérience. Je ne connais pas les détails, donc il ne faut pas se prononcer. Il y en a qui parle très vite. C’est un dossier délicat et j’espère qu’on aura des précisions très vite car je pense qu’on est tous en train de voir notre sport se faire entacher et ce n’est pas bon donc il faut vite qu’on y voit plus clair. Personnellement je suis solidaire du petit Juan, je le connais bien et je pense qu’il doit être très touché. J’espère juste pour lui que ça va vite se clarifier et qu’il pourra dormir tranquille.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant