Top 14 - Stade Français / Laurent Sempéré : « On se soucie de l'avenir de chacun »

le
0
Top 14 - Stade Français / Laurent Sempéré : « On se soucie de l'avenir de chacun »
Top 14 - Stade Français / Laurent Sempéré : « On se soucie de l'avenir de chacun »

En conférence de presse jeudi, le talonneur du Stade Français Laurent Sempéré a évoqué la prochaine rencontre de Top 14 samedi face à Lyon, mais aussi les questions sur l’avenir de ses coéquipiers dans le club parisien.

Laurent Sempéré, est-ce que votre victoire européenne face à Timisoara (27-0) a fait du bien au groupe ? Oui, on a réussi à faire des choses qu’on voulait tester grandeur nature. Il y a des choses qui ont marché, d’autres moins bien mais, du point de vue du groupe, c’était intéressant. Lundi, on n’a jamais été aussi nombreux à l’entraînement. Ça a permis de se régénérer et d’essayer des choses en match qu’on n’a pas pu essayer en Top 14, car il y a beaucoup plus de pression. Que pensez-vous de votre prochain adversaire, le LOU ? Leur classement n’est pas une surprise quand on voit les matchs qu’ils font et ce qu’ils sont capables de produire. Ils ont notamment une très bonne défense, ils récupèrent beaucoup de ballons et ils ont une conquête défensive qui prive l’équipe adverse de ballon. Il y a pas mal de blessés en ce moment, notamment derrière. Est-ce une difficulté supplémentaire ? Oui, mais ça après on ne va pas s’en plaindre, c’est le lot de toutes les équipes. On a un championnat et des matchs qui sont relevés. Ça laisse des traces et dès fois des hommes sur le bord. On n’est pas plus concernés que les autres. C’est délicat. On doit trouver de nouveaux repères et des solutions pour y remédier, mais on est comme les autres équipes. On a des mecs qui rentrent, d’autres qui sortent. C’est la joie de l’infirmerie.

Sempéré : « On parle de gagner »

Vous allez devoir faire le plein de points avant les matchs internationaux qui arrivent… Honnêtement, on ne parle pas de faire le plein de points, on parle de gagner. C’est une équipe qui est devant nous au classement, qui a un jeu qui est vraiment très consistant. On a un match à domicile à assumer, et on ne parle pas de faire le plein de points ou de fenêtre internationale, parce que ce n’est plus une fenêtre internationale, c’est une baie vitrée (rires). Ce match est-il un véritable test face à une excellente défense ? Non, ce n’est pas un test. On répète un peu la même chose toutes les semaines. C’est tellement un secteur clé dans notre championnat que toutes les équipes sont fortes en conquête maintenant. Certains mettent plus l’accent que d’autres. C’est vrai que c’est l’une des caractéristiques de Lyon mais ce n’est pas une surprise, c’est très récurrent. Comme toutes les semaines, ce sera un gros combat à ce niveau-là.

Sempéré : « On n’aime pas trop voir nos coéquipiers dans l’incertitude »

Il y a beaucoup de joueurs qui sont en fin de contrat. On annonce quelques signatures… C’est quelque chose dont vous parlez entre joueurs ? Oui, on en parle un peu. On a tous des liens entre nous en dehors du terrain, on se soucie de l’avenir de chacun. Sur ce sujet, notre avenir est un peu tous lié. On a envie de savoir ce qui sera fait dans l’avenir, et on n’aime pas trop voir nos coéquipiers dans l’incertitude. Donc on essaie de les réconforter dans ces périodes qui sont délicates pour tous les sportifs. Est-ce que ça a une influence sur vous, les joueurs ? Certainement. C’est quelque chose que peut perturber, voire fragiliser. Mais en même temps, certains vous répondront qu’ils n’ont jamais été aussi bons qu’en fin de contrat donc c’est difficile. De mon point de vue, c’est perturbant.

Sempéré : « Chacun doit rester à sa place »

Quand on voit le départ en fin de saison de certains cadres, vous posez vous des questions sur l’avenir ? Non, je ne me pose pas trop de questions. Je sais qu’on va jouer samedi à 18h30, qu’il y aura un match le week-end d’après, et que le Stade Français existera toujours l’année prochaine. Malheureusement, c’est l’avenir de chacun. On ne s’en réjouit pas mais personnellement, je n’ai pas à commenter ce genre de décisions, je respecte les décisions de mes dirigeants. Est-ce que vous aimeriez être fixé sur l’avenir de vos amis ? C’est une bonne question que je ne me suis jamais posé. Je crois que la solution, c’est que chacun reste à sa place. Les entraîneurs entraînent, et les dirigeants dirigent. C’est le meilleur moyen de pas s’éparpiller et de rester concentré sur son rôle. Il y a beaucoup de choses que j’aimerais savoir comme les numéros de l’Euromillions mais que je ne sais pas (rires). Propos recueillis par Cédric Rouger
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant