Top 14: septième défaite de suite pour Biarritz

le
0

PARIS (Reuters) - L'horizon s'est encore obscurci vendredi soir pour le Biarritz Olympique qui a essuyé à domicile face à Perpignan sa huitième défaite en neuf matches de Top 14 cette saison, la septième d'affilée (16-12).

La perspective de la relégation en Pro D2 parait de moins en moins improbable pour les Biarrots, toujours derniers du championnat avec huit points, moitié moins que Bayonne et Bordeaux-Bègles qui le précèdent au classement.

"Aujourd'hui, on est faible", a diagnostiqué sur Canal+ Benoît Baby juste après le coup de sifflet final. "Ce qui nous a manqué, (c'est) un peu de stratégie, un peu d'ambition par moment, des gestes simples d'un joueur de rugby."

"La saison n'est pas encore terminée, on peut encore se maintenir. On va jouer notre carte à fond (...). On va serrer les dents et s'accrocher jusqu'au bout", a-t-il ajouté, tout en précisant que "ça va être très, très dur".

Sur leur terrain, les Basques n'ont grappillé des points que par la botte du demi de mêlée Dimitri Yachvili, auteur de quatre pénalités.

Les Catalans ont quant à eux inscrit un essai, par l'intermédiaire de Guilhem Guirado (46e), auquel il faut ajouter les onze points au pied de leur buteur gallois, James Hook - trois pénalités et une transformation.

Le BO, qui fut trois champion de France dans les années 2000, a récemment connu plusieurs secousses, entre les menaces plus ou moins sérieuses de démission du président, Serge Blanco, et la suspension de 20 semaines infligée jeudi au talonneur Arnaud Héguy.

La situation est nettement moins critique pour Perpignan, provisoirement sur le podium avec 24 points, soit autant que Clermont et deux de moins que l'actuel leader, le Stade Français.

Samedi, les Auvergnats joueront contre Toulon un remake de la finale de la dernière édition de la Coupe d'Europe et les Franciliens une réédition de la finale 2005 contre le Stade Toulousain.

Simon Carraud , édité par Tangi Salaün

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant