Top 14: retours en tous genres

le
0

par Jean-Paul Couret

PARIS (Reuters) - Le Top 14 reprend ses droits ce week-end avec en vedette un choc Toulouse-Montferrand, le retour des internationaux vainqueurs de la tournée de novembre et la rentrée de vacances de leurs coéquipiers.

Ils sont six - Morgan Parra, Damien Chouly, Wesley Fofana, Benjamin Kayser, Vincent Debaty et Thomas Domingo - prêts à remettre le maillot jaune et bleu de Clermont après s'être frottés aux Wallabies, aux Pumas et aux Samoans.

Ils seront autant, Florian Fritz, Vincent Clerc, Louis Picamoles, Yannick Nyanga, Yoan Maestri et Yoann Huget, candidats au rouge et noir du Stade Toulousain.

Leurs entraîneurs, Vern Cotter et Guy Novès, laisseront-ils aux plus fourbus un week-end de récupération ? Rien n'est moins sûr.

Ce match entre le deuxième, Clermont, et le troisième, Toulouse, que seulement deux points séparent s'annonce comme un jalon majeur dans la course aux deux premières places de la saison régulière et à la qualification en demi-finales.

Toulon, actuel premier avec deux points d'avance, est le troisième prétendant. Bernard Laporte a d'ores et déjà annoncé qu'il laisserait Frédéric Michalak, chef d'orchestre du chelem de novembre des Bleus sur le banc pour lui "ménager une plage de repos".

Sa décision a sans doute été aidée par le fait que Toulon recevra Grenoble, sixième, et jouera à domicile.

IMANOL REVIENT

L'avantage du terrain ne devrait guère influencer l'autre match phare du week-end qui opposera le Racing Métro au Stade Français mais se déroulera au Stade de France où 45.000 spectateurs sont attendus.

Le Stade Français aborde cette rencontre à la 8e place et trois points et deux rangs devant le Racing.

L'urgence semble plutôt du côté du Racing humilié à domicile lors de son dernier match par Mont-de-Marsan, la lanterne rouge.

La semaine de reprise a été marquée par une lettre très émotionnelle du président Jacky Lorenzetti aux supporters.

Par l'annonce aussi que l'entraîneur, Gonzalo Quesada, resterait au club la saison prochaine mais perdrait la place d'entraîneur en chef au bénéfice de Laurent Travers et Laurent Labit.

Dans les autres matches du week-end, l'ouvreur de Montpellier, François Trinh-Duc, qui passe pour le grand perdant de la tournée internationale de novembre, aura une occasion de se défouler et de rappeler sa valeur face à Bayonne.

Imanol Harinordoquy fera le bonheur des supporters biarrots en revenant sur le terrain après cinq mois d'absence pour blessure même si c'est en tant que remplaçant contre Bordeaux-Bègles.

Agen poursuivra sa lutte pour la survie à Perpignan vendredi soir. Mont-de-Marsan espèrera un nouveau miracle face à Castres.

Edité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant