Top 14. Reprise contrariée pour le Racing 92

le , mis à jour à 07:08
0
Top 14. Reprise contrariée pour le Racing 92
Top 14. Reprise contrariée pour le Racing 92

Rentrée des classes difficile pour le Racing 92. Les champions de France en titre n'ont pu s'envoler comme prévu pour Saint-Lary-Soulan (Hautes-Pyrénées), en vue de leur stage de préparation d'avant-saison. L'avion des Racingmen est resté cloué au sol à cause de la grève des hôtesses et stewards d'Air France. « Le vol a été annulé », déplore Laurent Travers, coentraîneur du club francilien. Un contretemps dont le staff se serait bien passé. Déjà contraints de reprendre en dernier pour respecter les quatre semaines obligatoires de vacances des joueurs, les vainqueurs du Top 14 connaissent une préparation d'avant-saison compliquée. « On a repris tard et, vu la situation, on allait perdre deux jours de voyage. C'est trop long. On va donc rester au centre d'entraînement (NDLR : au Plessis-Robinson, dans les Hauts-de-Seine) toute la semaine », confie, fataliste, le coach francilien.

 

De retour sur les terrains vingt-six jours après leurs rivaux du Stade Français, les coéquipiers de Szarzewski vont devoir optimiser le peu de temps à leur disposition. C'est finalement vendredi matin que les vice-champions d'Europe partiront à Toulouse pour y disputer leur première rencontre de préparation prévue le soir même, à 20 h 45, à Ernest-Wallon.

 

Si les joueurs vont bénéficier de très bonnes conditions à Paris pour les entraînements de la semaine, le staff regrette surtout l'absence de stage, indispensable pour la mise en place d'une vie du groupe : « Pendant les stages, les joueurs sont très proches, surtout le soir, pendant les dîners. En restant en région parisienne, ils rentreront chez eux pour les soirées. Avoir moins de cohésion, c'est ce que je regrette le plus. »

 

Le duo d'entraîneurs Travers et Labit, complété par Ronan O'Gara, a quand même fixé les bases d'une semaine qui s'annonce studieuse. « Le matin, nous allons nous focaliser sur le physique, avec beaucoup d'exercices de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant