Top 14: Perpignan se donne de l'air en dominant Toulouse

le
0

PARIS (Reuters) - Perpignan est resté maître à domicile vendredi sur sa pelouse d'Aimé-Giral en s'imposant 25-10 (6-7 à la mi-temps) face à Toulouse, champion de France en titre et leader du Top 14, les Catalans restant ainsi hors de la zone de relégation.

L'USAP s'est imposé en grande partie grâce à la botte de l'ouvreur international gallois James Hook qui a marqué 18 points en passant six pénalités.

Les Catalans ont parachevé leur ?uvre avec un essai de Joffrey Michel à la dernière minute, consécutif à un en-avant de Clément Poitrenaud après une mésentente avec Yannick Nyanga, symbole de la maladresse toulousaine tout au long du match.

Toulouse a néanmoins inscrit un essai en première période par le deuxième ligne international argentin Patricio Albacete, transformé par Jean-Marc Doussain, ce qui a permis aux Stadistes de virer en tête à la pause.

La pénalité marquée en deuxième période par Lionel Beauxis n'a cependant pas suffi à Toulouse pour s'imposer hors de ses bases et valider ainsi son billet pour les demi-finales avant même la fin de la phase régulière.

Affaiblis par les blessures et la lassitude de leurs nombreux internationaux, très sollicités cette saison, les Rouge et Noir alternent victoire et défaite depuis plus d'un mois, eux qui n'avaient pas perdu une seule fois entre octobre et mars en championnat.

Face à l'USAP, les hommes de Guy Novès ont multiplié les fautes de main et les fautes au sol, permettant à Hook de montrer tout son talent au pied et ont essuyé une deuxième défaite consécutive difficile à encaisser, après leur peu glorieuse élimination samedi dernier à Edimbourg en quart de finale de Coupe d'Europe (19-14).

Toulouse n'en demeure pas moins en tête du classement devant Clermont, qui reçoit le Stade Français samedi, et Toulon qui se déplace à Agen.

Douzième et premier non-relégable avant cette rencontre, Perpignan remonte à la neuvième place avant les autres matches de samedi et notamment le derby basque qui doit opposer Bayonne à Biarritz.

Chrystel Boulet-Euchin, édité par Tangi Salaün

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant