Top 14: Perpignan décolle, Biarritz chute

le
0

par Mathieu Baratas

PARIS (Reuters) - Revigoré par l'air espagnol, Perpignan a infligé samedi un sévère 34-20 au Stade Toulousain lors de la cinquième journée du Top 14, tandis que Biarritz s'est incliné pour la première fois de la saison, à Castres (28-13).

Mal dans son jeu en deçà des Pyrénées, Perpignan a retrouvé en Catalogne Sud suffisamment d'allant pour prendre un bonus offensif dans un Stade de Montjuic de Barcelone à moitié plein.

Après le premier essai de Farid Sid dès la 3e minute de jeu, trois autres essais, tous de belles facture, ont suivi aux 23e, 28e et 36e minutes signés par Bertrand Guiry, Guilhem Guirado et Alasdair Strokosch.

L'écart était déjà significatif à la pause (27-6).

Un cinquième essai a sonné la reprise sur une pénalité jouée à la main par David Marty pour Richard Haughton.

Menés 34-6, les Toulousains qui n'avaient marqué que deux pénalités par Luke McAlister ont sauvé l'honneur grâce à une mêlée enfoncée et un exploit personnel de Yannick Nyanga.

Après quatre victoires en quatre matches, Biarritz a connu un premier faux-pas. Devant au score durant la première période grâce à un essai rapide et au pied de son ouvreur Julien Peyrelongue (10 points), le BO, a cédé sur une relance castraise de 80 mètres conclue par Rory Kockott alors qu'il était à 14.

Aux douze points de Romain Teulet se sont ajoutées une transformation et trois pénalités de Kockott. Même réduit à 13 en fin de rencontre, Castres, demi-finaliste l'an passé, a tenu ce succès qui fera référence pour la suite.

Vainqueur vendredi sur la pelouse de Montpellier (32-25) pour la cinquième fois de suite cette saison - sa quatrième victoire à l'extérieur - grâce à un époustouflant Frédéric Michalak, auteur de 22 points, Toulon profite des défaites de ses poursuivants pour conforter sa place de leader du Top 14.

AGEN RESPIRE, BAYONNE ET MONT-DE-MARSAN DANS LE DUR

Plusieurs clubs - Agen, Bayonne et Mont-de-Marsan - jouaient déjà gros à domicile lors de cette journée. Seule le premier s'est relancé.

Les Agenais ont mis un terme à une série de deux défaites dans leur antre d'Armandie. Dans le sillage de l'excellent ailier Saimoni Vaka, auteur de deux essais en première période, les Agenais de Conrad Barnard, auteur de 22 points, ont signé leur premier succès de la saison face à Grenoble (32-26).

Joueur, le promu isérois est revenu à chaque fois au score avec des essais de Rudolf Coetzee et Henry Vanderglas avant d'arracher le bonus défensif grâce à une pénalité de Valentin Courrent au gong final.

Le bonus défensif gagné à la suite d'une pénalité de Benjamin Boyet ne consolera pas Bayonne, battu dans son stade Jean Dauger par une solide équipe du Racing-Métro (18-25).

Longtemps résumée à un duel de buteur entre le Bayonnais Jacques-Louis Potgieter (15 points) et le Racingman Gaëtan Germain (20 points), la rencontre a basculé sur l'essai en force du deuxième-ligne francilien François Van der Merwe à dix minutes de la fin.

Favori sur le papier, Clermont a souffert pour s'imposer 14-6 sur la pelouse de Mont-de-Marsan, inspiré mais sans réussite à l'image de leur jeune buteur de 20 ans Jean-Baptiste Claverie (2 sur 6).

Longtemps tenus en échec, les Jaunards ont trouvé le salut par une pénalité de Brock James et un essai de Napolioni Nalaga en fin de match.

En clôture de la journée, le Stade Français a poursuivi sur la pelouse de Bordeaux-Bègles sa mauvaise série en s'inclinant 30-22, après deux défaites et un nul.

Les Girondins ont assuré leur victoire grâce à deux essais, signés Heini Adams (54e) et Felix le Bouhis et aux 17 points inscrits au pied par le demi d'ouverture Camille Lopez. Pour couronner le tout, une pénalité d'Emmanuel Saubusse à la dernière minute a privé les Stadistes du bonus défensif.

Avec Simon Carraud, édité par Gregory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant