Top 14: Montpellier sans peur à Clermont, dit Thomas Combezou

le
0

par Cécile Grès

PARIS (Reuters) - La série de 52 matches sans défaite à domicile de Clermont est "impressionnante", de l'aveu de Thomas Combezou, mais à la veille d'aller défier les Auvergnats en Top 14, le Montpelliérain assure que son équipe ne craint pas son adversaire.

Les visiteurs sont régulièrement corrigés à Marcel-Michelin, où les Clermontois, deuxièmes du championnat, inscrivent en moyenne 33 points depuis le début de la saison, Top 14 et Coupe d'Europe confondus.

Ces statistiques ont de quoi effrayer, même un Montpellier solide cinquième du classement.

"Peur ? Non", réplique le trois-quart centre Thomas Combezou dans un entretien accordé à Reuters.

"On sait très bien ce que vaut Clermont, à chaque réception ils sont impressionnants, c'est une des meilleures équipes de Top 14 et d'Europe. On sait parfaitement ce qui nous attend."

La semaine dernière, Clermont a infligé un très lourd 48-3 à Bayonne avec six essais et un festival de jeu offensif. Aussi, Montpellier a étudié ce match, s'arrêtant sur "quelques images en particulier", mais pas en pensant subir le même sort.

"On ne prend pas le bus en se disant qu'on va en prendre 60. Si on y va dans cet état d'esprit, le match sera plié en cinq minutes", prévient Thomas Combezou, dont les coéquipiers rêvent, comme beaucoup d'autres, de mettre fin à la série de Clermont.

"Bien sûr qu'on y pense et qu'on se dit que ce serait chouette d'être l'équipe qui a réussi à battre les Clermontois chez eux. Ce serait un véritable exploit."

"IL VAUT MIEUX RESTER DISCRET"

Les Héraultais peuvent nourrir leur ambition dans les résultats de la phase aller du championnat, durant laquelle ils ont été les seuls, avec Castres et Toulouse, à battre Clermont, lors de la deuxième journée (13-8).

"C'était le début de la saison, chaque équipe voulait commencer l'année de la meilleure manière possible, alors il y avait eu beaucoup d'engagement", se souvient Thomas Combezou, à propos de ce match un brin tendu.

"Franchement, ils sont au-dessus de la revanche les Clermontois. Ils sont tellement énormes qu'ils sont au-dessus de ça."

Si Clermont a corrigé Bayonne il y a une semaine, Montpellier a aussi produit un très gros match face au Stade Français (54-16), avec six essais, dont le premier marqué dès la quatrième minute par Thomas Combezou.

"C'était un match abouti et très positif pour nous, on a tenu l'animation offensive de la première à la 80e minute et, défensivement, on a pris qu'un seul essai. C'est sûr que ça fait du bien avant d'aller à Clermont", dit-il.

Montpellier s'était ainsi relevé d'un match "un peu catastrophique" à Perpignan, où il s'était incliné 30-19 la semaine précédente : "Ce n'était pas bon. On est passé complètement à côté, ça prouve qu'on a encore quelques faiblesses à travailler."

Le bonus offensif pris face au Stade Français a conforté la place du MHR dans les six premiers. Cinquième avec 41 points, derrière Castres (43) et devant Grenoble (38), Montpellier trace sa route et tisse sa toile "sans s'enflammer" quand les résultats sont là, "sans paniquer" quand ils ne le sont pas.

Surtout, malgré ses résultats et la présence de joueurs cotés, le MHR avance masqué, ce qui n'est pas sans plaire à Thomas Combezou.

"On ne parle pas trop de nous, on n'est pas super médiatisé mais je crois qu'il vaut mieux rester discret, tracer sa route et à la fin de la saison, quand on comptera les points, on sera là. C'est ce qui compte", dit-il.

Edité par Gregory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant