Top 14: le Stade Français surclasse Clermont

le
0

PARIS (Reuters) - Le Stade Français a surclassé samedi 37-16 le leader du Top 14, Clermont, au Stade de France lors d'une dixième journée marquée par la difficile victoire de Toulouse sur Perpignan 21-17.

Les Parisiens ont inscrit cinq essais à des Clermontois pris à la gorge d'entrée, l'ailier australien Francis Fainifo aplatissant après six minutes de jeu.

Imprécis dans leurs lancements de jeu notamment en touche, les Auvergnats n'ont fait que subir, menés 30-9 après seulement 50 minutes de jeu.

Clermont n'avait pas aligné ses vice-champions du monde, Julien Bonnaire, Morgan Parra, Julien Pierre et Aurélien Rougerie encore au repos après leur retour de Nouvelle-Zélande.

Le Stade Français, en manque de points, n'avait en revanche pas le choix et avait titularisé Pascal Papé et Dimitri Szarzewski, deux éléments essentiels dans son pack.

Peu avant l'heure de jeu, Clermont réagissait avec un essai du jeune arrière Jean-Marcellin Buttin, insuffisant toutefois pour espérer revenir au score. En inscrivant cinq essais, le Stade Français a empoché le point de bonus offensif.

Clermont abandonné pour sa part abandonné la tête du championnat à Toulouse, où le retour des "mondialistes", Maxime Médard, Jean-Marc Doussain, Louis Picamoles et William Servat promettait un match intense face à des Perpignanais renforcés par Maxime Mermoz et Nicolas Mas eux-aussi revenus de Nouvelle-Zélande.

Le Stade Toulousain a été toutefois mis en difficulté par des Perpignanais très entreprenants pendant près d'une heure.

HOOK EN LEADER DE JEU

L'arrivée à l'ouverture du Gallois James Hook n'est pas étrangère à ce regain de forme soudain des Catalans, comme son drop de 45 mètres en première mi-temps peut en témoigner.

C'est aussi sur une passe au pied du Gallois que l'ailier Farid Sid a inscrit le premier essai de la rencontre.

Une échappée du même Farid Sid en seconde période permettait à Damien Chouly de sortir du regroupement proche de la ligne toulousaine pour le deuxième essai perpignanais à la 52e minute.

Toulouse n'inscrivait que des points au pied dans cette rencontre jouée sur un très bon rythme. Mais les Toulousains ne manquaient pas de jouer à la main avec une charnière Jean-Marc Doussain-Luke McAlister qui accélérait avec à-propos chaque ballon.

Les Toulousains prenaient l'avantage au score à la 69e minute par McAlister, auteur de 18 points, Lionel Beauxis inscrivant une dernière pénalité décisive en fin de match.

Dans le troisième match de l'après-midi, l'Union Bordeaux-Bègles a glané son quatrième succès avec autorité face à Castres, 24-9.

Plus petit budget du Top 14, le promu bordelais était promis par nombre d'observateurs à un rapide retour vers la Pro D2 à la fin de cette saison 2011-2012.

Mais les joueurs de Marc Delpoux ont fait preuve de belles dispositions dans le jeu depuis le début du championnat.

Pour preuve, ils ont inscrit samedi deux essais par Gerard Fraser et Hikairo Forbes pour mener 18-3 à la 50e minute de jeu. Castres subit ainsi sa deuxième défaite de suite.

Vendredi soir, le Racing s'était imposé à Brive 18-12.

Luc Folliet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant