Top 14: le rugby français se dédouble

le
0

par Jean-Paul Couret

MARCOUSSIS, Essonne (Reuters) - Si le rugby français avait besoin d'un symbole pour illustrer son incohérence proche de l'absurde, le match d'ouverture de la 17e journée du Top 14, qui donnera lieu à un "doublon" avec le Tournoi des six nations, arriverait à point nommé.

La rencontre aura lieu vendredi soir et opposera à Colombes deux équipes dont les meilleurs éléments seront confinés à quelques kilomètres de là, à Marcoussis, dans l'Essonne.

Clermont fournit cinq joueurs au XV de France qui sera entré dans sa dernière phase de préparation à la veille du deuxième match du Tournoi des Six Nations, contre le Pays de Galles.

Quatre joueurs seront dans la même position du côté du Racing.

La situation ne s'améliorera pas samedi lorsque cinq matches de championnat débuteront à 15h00, trois heures avant le coup d'envoi de France-Galles au Stade de France.

Toulon, premier du Top 14, ira jouer sur le terrain de l'Union Bordeaux-Bègles sans ses cinq internationaux, dont Frédéric Michalak.

Comme Clermont, et Toulon, le Stade Toulousain sera privé de cinq joueurs pour son déplacement à Agen.

BIARRITZ ÉPARGNÉ

Montpellier clôturera la journée en soirée sans son capitaine Fulgence Ouedraogo ni son ouvreur François Trinh-Duc. Son adversaire, Biarritz, sera pour une fois épargné par les sélections.

Il manquera deux joueurs à Perpignan, le troisième ligne écossais Alasdair Strokosch et l'ouvreur gallois James Hook sur le terrain de Bayonne, qui sera de son côté privé de son demi de mêlée gallois Mike Phillips.

D'autres étrangers, écossais, gallois et italiens rateront la journée de championnat.

Toutes ces absences devraient théoriquement favoriser les clubs les moins huppés qui ne peuvent attirer des internationaux, mais les grands clubs ont aussi des effectifs suffisamment riches pour se mettre à l'abri d'une mauvaise surprise.

Il serait surprenant que Toulon perde à Bordeaux ou Toulouse à Agen. Deux des trois clubs directement menacés par la relégation ne profiteront donc peut-être pas de l'occasion pendant que la lanterne rouge, Mont-de-Marsan, recevra Grenoble.

Edité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant