Top 14: le RC Toulon leader, grâce à lui et à Toulouse

le
0

PARIS (Reuters) - Le RC Toulon a pris les commandes du Top 14 samedi à la faveur d'une victoire poussive sur Clermont (25-19) conjuguée au revers du Stade Français, leader à l'aube de cette neuvième journée, enregistré à Toulouse (28-10).

Au classement, le champion d'Europe compte 27 points, tout comme Montpellier, qui s'est défait d'Oyonnax 45-20 grâce à six essais marqués contre deux, et tout comme Toulouse. Le Stade Français est quatrième avec une longueur de retard sur le trio de tête.

Le petit exploit du jour est venu de Grenoble, qui s'est payé le luxe de battre 22-20 le Racing Métro dans son stade de Colombes. Les Franciliens sont neuvièmes au classement avec 22 unités.

Brive s'est également distingué en infligeant un 34-0 aux champion en titre castrais, avec un bonus offensif à la clé. A Bordeaux, l'UBB a également dominé nettement son adversaire, Bayonne, battu 34-6.

La première affiche de cette neuvième journée se jouait à dans l'Allianz Riviera de Nice entre Toulon et Clermont, avec un parfum de revanche de la finale de la dernière H Cup.

Avec un essai transformé de chaque côté, la différence s'est faite sur les pénalités, le trois-quarts centre australien du RCT Matt Giteau se montrant plus habile dans l'exercice que son compatriote Brock James, l'ouvreur du club auvergnat.

LE STADE FRANÇAIS N'Y ÉTAIT PAS

Giteau a passé six pénalités contre quatre à James, qui avait pourtant inscrit les trois premiers points de la rencontre.

Le premier essai est également à mettre au crédit des Clermontois, qui étaient menés 6-3 lorsque le troisième ligne Damien Chouly s'en est allé aplatir en force derrière la ligne d'en-but adverse pour donner l'avantage à l'ASM à la 24e minute.

Mais Toulon a rapidement réagi par un essai de Maxime Mermoz, six minutes plus tard, après un débordement de l'arrière Alexis Palisson qui n'avait plus qu'à offrir le ballon à son trois-quarts centre.

Dès lors, Toulon n'a plus lâché les rênes de la rencontre jusqu'à s'offrir un nouveau succès sur son rival. Clermont se console avec le point du bonus défensif arraché dans la dernière minute sur un ultime coup de pied de James.

En match de clôture, le Stade Toulousain a infligé au Stade Français sa troisième défaite de la saison (28-10) grâce à quatre essais, dont trois signés Yoann Huget.

Les Parisiens n'ont jamais semblé dans le match tandis que les Toulousains ont affiché une fluidité et une réussite assommantes.

Vendredi, en ouverture, Biarritz a encaissé sa septième défaite de suite face à Perpignan qui s'est imposé 16-12.

Une relégation en Pro-D2 semble plus que jamais probable pour le BO qui n'a remporté qu'un match cette saison et qui occupe la dernière place du classement avec huit points.

Chrystel Boulet-Euchin et Olivier Guillemain, édité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant