Top 14: le Racing Métro flanche face au Stade Français

le
0

par Cécile Grès

SAINT-DENIS, Seine-Saint-Denis (Reuters) - D'ores et déjà qualifié pour les barrages du Top 14, le Racing Métro s'est néanmoins incliné 19-16 lors du derby francilien face au Stade Français, dimanche après-midi, au Stade de France.

Le Racing s'est incliné avec le bonus défensif, ce qui lui permet de prendre la cinquième place du classement avec 69 points.

Le coup d'envoi a été donné par Felipe Contepomi, qui fêtait son dernier match devant son public avant de prendre sa retraite à la fin de la saison.

Le premier quart d'heure de la rencontre a été à l'avantage du Stade Français, qui a tenu le ballon sans pour autant concrétiser ses temps forts.

Les Parisiens ont surtout profité de l'indiscipline de leurs adversaires et Jérôme Porical a passé une pénalité à la 4e minute après une faute au sol francilienne (3-0).

Il a fallu attendre la 20e minute pour que le Racing revienne au score grâce à un essai de Jonathan Wisniewski, bien servi par un travail en amont de ses avants.

Le demi d'ouverture a lui-même transformé son essai (7-3) et ajouté trois points de plus à son équipe en passant une pénalité six minutes plus tard suite à un hors-jeu parisien (10-3).

Juste avant la pause, le Stade Français est revenu à hauteur avec un essai du centre Gavin Williams, qui a trouvé l'espace sur le petit côté et conclu une longue séquence collective dans les 22 Franciliens.

Porical a transformé l'essai et les deux équipes ont pris la direction des vestiaires sur le score de 10 à 10.

DUEL DE BUTEURS

Wisniewski a donné le coup d'envoi de la seconde période et à peine quelques minutes après la reprise, les Franciliens ont perdu Benjamin Fall, sorti pour une douleur à la cuisse.

Si Maxime Machenaud a manqué une pénalité à la 49e, le buteur parisien, Porical, ne s'est pas fait prier cinq minutes plus tard en ajoutant trois points au compteur parisien (13-10).

Wisniewski, plus en réussite que Machenaud, lui a répondu à la 61e puis à la 64e, permettant ainsi au Racing de repasser devant au score à un peu moins d'un quart d'heure de la fin du match (16-13).

Mais le club ciel et blanc a commis une nouvelle faute au sol et Porical a remis les compteurs à égalité cinq minutes plus tard en passant une pénalité, puis une autre à la 73e, permettant au Stade Français de repasser devant (19-16).

Le score du derby en est resté là, le Stade Français étant venu sans pression car d'ores et déjà maintenu en Top 14 mais trop loin pour envisager les barrages.

Les Franciliens recevront Castres le 4 mai pour déterminer qui d'eux ou des Tarnais accueilleront leur quart de finale à domicile.

Edité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant