Top 14 (J9) : Clermont refait le coup de la saison dernière

le
0
Top 14 (J9) : Clermont refait le coup de la saison dernière
Top 14 (J9) : Clermont refait le coup de la saison dernière

Comme la saison dernière, Clermont est venu mettre un terme à la belle série d’invincibilité de Brive à domicile (40-16). Une victoire bonifiée de Clermont, toujours leader, dans le derby qui doit beaucoup au match exceptionnel de l’ouvreur argentin des Jaunards, Patricio Fernandez, auteur de 30 points. Nouveau record de la saison.

Brive va finir par faire une indigestion de Clermont. Comme cela avait déjà été le cas la saison dernière, après 443 jours et treize matchs sans perdre à l'époque, les Jaunards sont venus briser dimanche la belle série d’invincibilité des Brivistes. Comme un symbole, la dernière équipe à être parvenue à faire chuter la forteresse longtemps imprenable d’Amédée-Domenech était… Clermont, le 6 décembre dernier (26-21). Cette fois, les Clermontois ne se sont pas contentés de faire tomber Brive sur sa pelouse. Grâce à un Patricio Fernandez des grands soirs, l’ASM a aussi infligé à son adversaire lors de ce derby l’une de ses plus lourdes défaites de son histoire dans son stade (40-16). Sans savoir encore qu’il allait devenir dimanche le nouveau recordman de points de cette saison de Top 14, Fernandez a d’ailleurs sonné le premier (27eme) des Brivistes qui avaient pourtant bien entamé le match, mais ouvraient des brèches en contres aux Clermontois à force de perdre des ballons dans ses temps de jeu. A la pause, le carton des Jaunards se dessinait déjà fortement, avec une avance portée à 27-9 avec un troisième essai clermontois, signé Nakataici juste avant le retour aux vestiaires.

Nouveau record de points de la saison pour Fernandez

En seconde mi-temps, un essai collectif accordé à Lucas Pointud permettait à Brive d’être enfin récompensé de ses efforts et de priver provisoirement par la même occasion leur adversaire du bonus offensif. Mais Clermont ruinait vite les espoirs des locaux sur une interception de l’inévitable Fernandez. Auteur d’un cent pour cent au pied et de deux essais dans cette partie, le demi d’ouverture argentin atteignait le cap des trente points en transformant ce quatrième essai de son équipe, reléguant du même coup dans son rétroviseur les 29 points de Jules Plisson (Stade Français) face à Grenoble lors de la première journée. Toujours leader du Top 14 après cette victoire en Corrèze, Clermont peut remercier Patricio Fernandez, qui avait déjà signé un doublé cette saison mais dont la performance haut de gamme dimanche a offert presque intégralement la victoire aux siens. Et comme le héros de la soirée a eu la bonne idée de redonner une large avance aux Clermontois, peu de temps après que Pointud a relancé son équipe dans la partie, les premiers du classement repartent avec le bonus offensif. Un travail d’orfèvre.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant