Top 14 (J8) : Le Racing vient à bout du Stade Français et s'offre le derby

le
0
Top 14 (J8) : Le Racing vient à bout du Stade Français et s'offre le derby
Top 14 (J8) : Le Racing vient à bout du Stade Français et s'offre le derby

A Yves-du-Manoir, le Racing 92 s'est offert le derby (29-22) grâce à un essai de Camille Chat en toute fin de rencontre. Grâce à ce succès en Top 14, les Franciliens se replacent alors que le Stade Français reste dans le ventre mou.

Racing 92 - Stade Français : 29-22

Au terme d'une fin de match animée, le Racing 92 a empoché le derby sur sa pelouse d'Yves-du-Manoir, contre le Stade Français. C'est grâce à un essai de Camille Chat dans les dernières minutes, que les Franciliens sont venus à bout des Parisiens. Après un début de saison moyen de part et d'autre, ce derby, en plus de sa dimension, était crucial sportivement avant la Coupe d'Europe, et le Stade Français a rapidement montré ses ambitions. Dès l'entame, les Bleu et Rose ont produit du jeu et ils étaient tout proche de l'essai après seulement trois minutes de jeu. Mais, après arbitrage vidéo, ce dernier était refusé par Laurent Cardona, l'arbitre de la rencontre. Derrière, si Julien Dupuy a ouvert le score sur une pénalité, c'est le Racing qui a frappé en premier avec un essai signé Juan Imhoff. Sur une interception, l'ailier argentin a fait parler sa vitesse pour inscrire le premier essai de ce derby.

Machenaud et Dupuy enquillent

Menés, les Stadistes ont profité de l'indiscipline du Racing pour recoller. Dans l'exercice, Dupuy a passé deux nouvelles pénalités, puis Julien Arias a répondu à Imhoff en allant derrière la ligne. Au pied, Maxime Machenaud a rajouté trois points avant la pause. Après 40 minutes, c'était bien le Stade Français qui faisait la course en tête (10-16). Sauf, qu'à la reprise, le demi de mêlée français du Racing a continué son récital au pied pour remettre son équipe devant au tableau d'affichage peu avant l'heure de jeu (19-16), grâce à trois pénalités. A 14, suite aux cartons jaunes de Dupuy et Tameifuna, les deux équipes ont alors commencé un chassé-croisé au tableau d'affichage. Au pied, Meyer Bosman puis Jules Plisson ont remis le Stade Français à égalité alors qu'entre-temps, Machenaud avait continué son sans-faute.

Les sourires pour le Racing, les regrets pour le Stade Français

Et à quatre minutes du terme de ce derby, le Racing 92 et le Stade Français étaient dos à dos (22-22). Mais les hommes des Laurent (Travers et Labit) ont trouvé les ressources pour sortir vainqueur de cette rencontre. Après une succession de charges, Camille Chat est allé crucifier la bande de Gonzalo Quesada. Pire, Machenaud a ensuite transformé et à la sirène, le Racing s'est donc offert la victoire dans le derby, tout en privant le Stade Français du bonus défensif. Grâce à ce succès, les Franciliens grimpent provisoirement à la 7eme place du Top 14, alors que leur adversaire du jour est 9eme.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant