Top 14 (J7) : Brive fait chuter le Racing 92

le
0
Top 14 (J7) : Brive fait chuter le Racing 92
Top 14 (J7) : Brive fait chuter le Racing 92

A Amédée-Domenech, Brive a pris le meilleur sur le champion de France en titre, le Racing 92 (25-16). Avec 17 points à son compteur, Gaëtan Germain a encore été décisif dans la victoire du CAB, désormais 6eme du Top 14.

Brive - Racing 92: 25-16

Ecrasé par Montpellier la semaine dernière, Brive s'est remis dans le bon sens contre le Racing 92 à Amédée-Domenech. Pourtant, c'est bien le champion de France en titre qui a lancé les hostilités avec un essai de Juan Imhoff. L'ailier argentin a bonifié un contre deux joué avec Rémi Talès (3-7, 10eme), alors que Nicolas Bézy, d'un drop, avait ouvert le score. En tête, le Racing a perdu pendant 10 minutes Virgile Lacombe, coupable d'une faute sur Iribaren. En supériorité numérique, Brive n'a pas raté l'occasion de repasser en tête. Sisa Koyamaibole, en force, est allé aplatir pour le CAB à la suite d'une grosse action des siens. Gaëtan Germain transformait, puis passait une pénalité et son équipe prenait neuf longueurs d'avance à la pause.

En supériorité numérique, le Racing n'en profite pas

Au retour des vestiaires, à défaut de mettre à mal les défenses, les deux équipes ont dû se reposer sur leurs buteurs. En quelques minutes, James Hart a ainsi donné six points à son équipe, qui revenait à portée de Brive. Mais le Racing s'est mis à la faute et Germain en a profité pour passer deux pénalités. Sauf que Thomas Acquier, pas à dix mètres sur une pénalité, n'a pas échappé à un carton jaune qui laissait Brive à 14. En supériorité numérique, et à l'inverse des Brivistes, le Racing n'en a pas profité. Seul Maxime Machenaud a pu scorer pendant ce laps de temps.

Deux de chute pour le Racing

En fin de rencontre, Germain a passé une cinquième pénalité, qui a scellé la victoire de Brive à la maison. Victorieux, Brive s'est rassuré en faisant chuter à Amédée-Domenech le champion de France en titre et occupe actuellement la 6eme place du classement de Top 14. Du côté du Racing (8eme), qui restait sur une défaite à Casters, c'est la 4eme défaite des hommes du duo Travers - Labit en sept journées. Contrarié dans sa préparation estival, le champion de France en titre fait grise mine avant d'accueillir le Stade Français, puis le Munster et d'aller au Leicester.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant