Top 14 (J6) : Toulouse remporte un match hâché face au Stade Français

le
0
Top 14 (J6) : Toulouse remporte un match hâché face au Stade Français
Top 14 (J6) : Toulouse remporte un match hâché face au Stade Français

Toulouse a remporté le choc de la sixième journée du Top 14 face au Stade Français (23-18), samedi. Les locaux ont profité de l'exclusion de Sergio Parisse pour s'échapper dans cette rencontre. Les Parisiens repartent avec le point de bonus défensif.

Toulouse - Stade Français : 23-18

  Lorsqu'il rejoint les vestiaires, tête basse, Parisse sait qu'il a gravement fauté. En retournant sur la tête le pauvre Galan, déjà déséquilibré, le capitaine parisien ne pouvait imaginer autre issue que l'expulsion. Mr Ruiz n'a d'ailleurs pas tergiversé longtemps avant de sortir le carton rouge à l'adresse de l'Italien. Et à 14 contre 15 pendant près de cinquante minutes, le Stade Français ne pouvait espérer grand chose de cette partie, disputée à l'extérieur qui plus est. Dommage, car jusqu'ici, la rencontre en question était plutôt équilibrée dans les intentions de jeu. Hormis deux essais refusés, dont un pour Palisson, les visiteurs n'avaient pas été dominés outre-mesure. Le match est d'ailleurs resté relativement indécis malgré l'essai, validé cette fois-ci, d'Alexis Palisson au retour des vestiaires (22-16, 46eme).

En infériorité numérique, le Stade Français a rivalisé 

L'ailier international a bénéficié du travail monstrueux de Galan sur cette action. Une fois le ballon en main, Palisson n'avait qu'à aplatir après une course en direction de l'en but. Les Parisiens ne relâchent pas la pression pour autant et obtiennent quelques munitions grâce aux fautes répétées de leurs adversaires. Julien Dupuy, malgré un déchet terrible dans ses tentatives au pied, ramène les siens à dix points (6-16, 49eme), puis après l'exclusion temporaire de Sébastien Bézy, Pascal Papé inscrit l'essai de l'espoir (22-17, 58eme). Un espoir de courte durée, rapidement douché par la puissance et le réalisme des Toulousains incarnés par leur capitaine courage, Thierry Dusautoir. L'essai d'Arias sur la sirène, transformé par Bosman, permet aux Parisiens d'accrocher le bonus défensif. Maigre récompense, car malgré les coups du sort, il y avait la place de l'emporter pour le Stade Français. Toulouse, de son côté, repart de l'avant après trois défaites de rang.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant