Top 14 (J4) : Héroïque, le Stade Français s'en sort face à Castres

le
0
Top 14 (J4) : Héroïque, le Stade Français s'en sort face à Castres
Top 14 (J4) : Héroïque, le Stade Français s'en sort face à Castres

En infériorité numérique suite au carton rouge de Jules Plisson (58eme), le Stade Français a tout de même réussi à s'imposer (29-25) face à Castres, grâce à un nouvel essai de Doumayrou. Le CO repart de Jean-Bouin avec le bonus défensif.

Stade Français - Castres : 29-25

Au terme d'une fin de match complètement folle marquée par deux essais et trois cartons, le Stade Français l'a emporté d'un rien (29-25) contre le Castres Olympique à Jean-Bouin. Mieux rentrés dans la partie, les Parisiens ont ouvert le score au quart d'heure de jeu par l'intermédiaire de Jules Plisson, qui transformait derrière (7-0). Un duel de buteurs a par la suite animé la fin de la première période. Après un échec en début de match, Plisson a passé une pénalité avant d'en rater une deuxième (2/4 au pied). En face, Benjamin Urdapilleta a bonifié l'indiscipline parisienne et a inscrit 9 points alors que Julien Dupuy a très bien suppléé Plisson dans l'exercice (5/6).

Plisson relance Castres

Au retour des vestiaires, le demi de mêlée du Stade Français a rajouté six points et les hommes de Gonzalo Quesada faisaient le break (19-9) à une demi-heure de la fin du match. Devant au tableau d'affichage, les Parisiens se sont relâchés et ont failli le payer cher. Car coup sur coup, le Stade Français a perdu Hugo Bonneval, sur carton jaune pour un placage haut, puis Jules Plisson, sur carton rouge pour une charge au sol. En infériorité numérique, malgré le carton jaune de Mihaita Lazar, les Parisiens ont souffert. Après une nouvelle pénalité de Urdapilleta, David Smith a aplati pour Castres, qui prenait donc les devants au score (19-22). Une action litigieuse où l'arbitre n'a pas demandé la vidéo pour valider l'essai.

Doumayrou sauve le Stade Français

Alors que le CO avait fait le plus dur, les Bleu & Rose ont relevé la tête devant leur public de Jean-Bouin. Geoffrey Doumayrou, servi par Dupuy, est allé inscrire le deuxième essai des Parisiens. Dupuy transformait et ils reprenaient l'avantage d'un rien (26-22). En fin de rencontre, les pénalités de Urdapilleta et Dupuy ne changeaient rien, le Stade Français s'imposait au terme d'un match mouvementé, dont l'arbitrage de M. Charabas fera parler. Les coéquipiers du capitaine Antoine Burban prennent provisoirement la tête du Top 14 alors que Castres est 8eme, mais aurait pu rêver de mieux.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant