Top 14 (J2) : Le Racing 92 lancé, exploit de La Rochelle

le
0
Top 14 (J2) : Le Racing 92 lancé, exploit de La Rochelle
Top 14 (J2) : Le Racing 92 lancé, exploit de La Rochelle

Après la victoire de Toulon à Pau (18-22) en ouverture, quatre rencontres étaient prévues à 18h30. Sur sa pelouse, le Racing 92 a lancé sa saison contre le LOU (29-16), alors que La Rochelle est allé s'imposer à Grenoble (19-22). Dans les autres rencontres, Brive a gagné contre le Stade Français (28-20) et Bayonne a arraché le nul contre Castres (12-12).

Bayonne - Castres : 12-12

Après sa belle victoire contre Toulon la semaine dernière, Bayonne a dû se satisfaire cette fois du nul à Jean-Dauger contre Castres. Malmenés par la patte d'Urdapilleta pendant presque une heure, les Bayonnais s'en sont remis, eux aussi, à leur buteur pour arracher le match nul dans une rencontre mal embarquée. Car à dix minutes de la fin, Castres était encore devant mais a lâché en double infériorité numérique. Les cartons jaunes de Lazar (64eme) et Dupont (72eme) ont complètement relancé le promu. Et par deux nouveaux coups de pied, Willie du Plessis est allé chercher un nul, qui a presque des allures de victoire. Après un succès à domicile, Castres pourra regretter cette fin de match mais repart avec tout de même deux points de Bayonne.

Brive - Stade Français : 28-20

Revenu avec un nul de Lyon, Brive voulait débloquer son compteur victoire à Amédée-Domenech face des Parisiens qui avaient impressionné lors de la 1ere journée. Dans un final à suspense, les Brivistes l'ont emporté contre le Stade Français. Dans cette rencontre, Gaëtan Germain a encore une fois été crucial avec 25 points pour l'arrière français. En face, Jules Plisson a répondu présent au pied et a permis à son équipe de rêver d'un hold-up, grâce à ses 10 points, et ce malgré quelques ratés. Car réduit à 13, suite aux jaunes de Waqaniburotu et Germain, Brive n'est pas passé loin d'une cruelle désillusion quand Hugo Bonneval a remis le Stade Français dans les rails. Finalement, d'un drop, Laranjeira a délivré tout un stade et a privé les Parisiens du bonus défensif.

Grenoble - La Rochelle : 19-22

Lourdement battu face au Stade Français, le FCG devait se relancer à la maison mais est tombé face à de séduisants Rochelais. Si Kieft a ouvert le score pour La Rochelle, le magnifique essai de Gio Aplon et les points au pied de Wisniewski ont permis à Grenoble de prendre les devants au tableau d'affichage à la pause (13-12). Mais comme contre Clermont la semaine dernière, les Rochelais n'ont pas abandonné si facilement et sont repassés devant suite à l'essai de Zack Holmes. Les deux nouvelles pénalités de Wisniewski, qui a tenté de maintenir à flot Grenoble, n'ont pas suffi. Avec cette défaite à domicile contre un concurrent direct au maintien, le FCG débute bien mal sa saison, malgré ce point de bonus défensif. Pour La Rochelle, cette victoire à l'extérieur bonifie le bon départ des hommes de Collazo.

Racing 92 - Lyon : 29-16

Si le Racing a déçu la semaine dernière contre l'UBB, le club francilien s'est montré costaud ce samedi contre le LOU et a même empoché le bonus offensif. Il faut dire que les essais de Juan Imhoff (17eme) et Henry Chavancy (22eme) ont parfaitement lancé les Ciel et Blanc dans cette rencontre. Alors que Lyon se reposait sur le pied de Michalak pour ne pas être lâché à la pause (12-9). En accélérant une nouvelle fois au retour des vestiaires, le Racing 92 s'est mis à l'abri rapidement, grâce aux essais de Ducalcon (48eme) et au doublé de Chavancy (58eme). En fin de match, l'essai lyonnais de Mapusua n'a pas relancé une rencontre que les hommes du duo Travers/Labit ont géré tout du long.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant