Top 14 (J14) : Clermont et le Racing 92 se relancent

le
0
Top 14 (J14) : Clermont et le Racing 92 se relancent
Top 14 (J14) : Clermont et le Racing 92 se relancent

En s'imposant respectivement contre le Stade Français (46-10) et Castres (23-10), Clermont et le Racing 92 se sont relancés en Top 14, après différentes difficultés ces derniers temps.

Clermont - Stade Français: 46-10

Défait deux fois lors de ses trois dernières rencontres de Top 14, Clermont s'est rassuré en dominant largement le Stade Français à Marcel-Michelin. Si Sekou Macalou a fait des frayeurs aux Jaunards en début de rencontre (14eme), l'ASM n'a pas longtemps tergiversé. En allant deux fois derrière la ligne avant la pause, Adrien Planté (22eme et 32eme) a permis à son équipe de reprendre le contrôle de la rencontre. Au retour des vestiaires, Will Genia (46eme) a répondu à Patricio Fernandez (43eme) en aplatissant dans l'en-but. Si le Stade Français pointait alors à 15 points de Clermont, les Parisiens ont ensuite complètement lâché le match. Le carton jaune de Camille Gérondeau (61eme) ne changeait rien. De son côté, les Auvergnats sont allés chercher le bonus offensif. Après une première banderille signée Noa Nakaitaci (58eme), ce sont Damien Chouly (73eme) et Sitaleki Timani (78eme) qui pris le meilleur de la défense des coéquipiers de Sergio Parisse. Grâce à ce succès bonifié, Clermont reste leader du Top 14 et pourrait même creuser l'écart sur son dauphin, si Montpellier ne s'impose pas avec le bonus offensif. Pour l'heure, l'ASM compte cinq unités de plus que La Rochelle. Le Stade Français est 11eme, à 11 points de la zone rouge.

Racing 92 - Castres: 23-10

Suite à l'élimination en Champions Cup et l'affaire Goosen, le Racing 92 n'avait pas d'autres choix que de l'emporter avant Noël. Alors que Dan Carter avait passé deux pénalités, Xavier Chauveau a profité d'un contre de Wenceslas Lauret pour aplatir en faveur des Franciliens (26eme). Après un contre, Lauret s'est signalé en allant lui-même derrière la ligne. Servi au milieu du terrain par Brice Dulin, le 3eme ligne a faussé compagnie à la défense castraise (29eme). La suite de la rencontre a été plus brouillonne offensivement et les cartons jaunes ont fait leur apparition. Jody Jenneker (39eme), Thomas Combezou (48eme) et Brice Dulin (50eme) ont tour à tour laissé leurs coéquipiers en infériorité numérique. L'attaque de Castres inefficace, le Racing a inscrit l'essai du bonus offensif à dix minutes du terme de la partie. Après une percée de Lauret, Yannick Nyanga était à la conclusion (71eme). Mais, juste avant la sirène, Combezou a privé les Racingmen du bonus (78eme). Réalistes, les hommes du duo Travers / Labit aurait pu faire un magnifique cadeau de Noël à leur président Jacky Lorenzetti, mais Castres a gâché la fête. Le Racing est tout même sur la dernière marche du podium, en attendant le match de Montpellier. Castres est 6eme.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant