Top 14 (J12) : Sans convaincre, le Stade Français renoue avec la victoire

le
0
Top 14 (J12) : Sans convaincre, le Stade Français renoue avec la victoire
Top 14 (J12) : Sans convaincre, le Stade Français renoue avec la victoire

A Jean-Bouin, le Stade Français a remporté une courte mais précieuse victoire (21-17) ce dimanche, contre Montpellier. Auteur des 21 points de son équipe, Jules Plisson a enlevé une épine du pied à son équipe.

Stade Français - Montpellier  : 21-17

Premier non relégable au coup d'envoi de cette rencontre, le Stade Français n'a pas laissé passer sa chance de prendre de l'air sur la zone rouge. En effet, grâce à cette victoire, les Parisiens prennent dix points d'avance sur Grenoble, 13eme. Pourtant, la tâche n'a pas été aisée face à Montpellier, qui a cru à la victoire jusqu'au bout. N'arrivant pas à franchir l'en-but des Cistes, le Stade Français s'en est remis à Jules Plisson pour prendre les devants à la pause (9-3). Avec trois pénalités passées (12eme, 27eme et 40eme) sur quatre tentées, l'ouvreur parisien a mis son équipe sur de bons rails, alors que Demetri Catrakilis lui avait répondu dans l'exercice (26eme).

Bonne nouvelle, Nagusa n'a rien perdu

Conscient de la difficulté de mettre à défaut la défense de Montpellier, les hommes de Gonzalo Quesada ont continué de prendre les points quand ils le pouvaient après la pause. Après une nouvelle pénalité de Plisson (45eme), le MHR a réagi et Timoci Nagusa s'est rappelé à notre bon souvenir. Sur un jeu au pied de l'ailier fidjien le long de la ligne, Jesse Mogg a pu récupérer le ballon avant de servir idéalement Joe Tomane pour le premier essai de la rencontre (12-10, 51eme). Puis, quelques minutes plus tard, Nagusa a réalisé un énorme numéro individuel, après une récupération de Montpellier sur un renvoi, pour donner l'avantage au MHR. Après un cadrage-débordement sur Hugo Bonneval, le Fidjien a crocheté Djibril Camara pour s'ouvrir le chemin de l'essai, alors que Catrakilis a derrière continué son sans-faute au pied (15-17, 56eme).

Plisson permet au Stade Français de respirer

Mais, si Plisson a été peu inspiré dans le jeu, et notamment dans le jeu au pied, le Parisien a été presque parfait sur pénalité. En passant deux nouvelles tentatives, l'ouvreur a redonné l'avantage à son équipe et a ainsi marqué les 21 points parisiens (à 7 sur 9 au pied). En fin de rencontre, le Stade Français a tenu face aux attaques de Montpellier et obtient donc un précieux succès, après deux défaites consécutives en Top 14. Avec 24 points, le club parisien pointe désormais à la 10eme place au classement et prend surtout dix points d'avance sur Grenoble, premier relégable. Sur courant alternatif, Montpellier prend tout de même un point de bonus défensif de son déplacement et occupe la 4eme place, à huit longueurs de Clermont.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant