Top 14 (J12) : Clermont et le Racing 92 souffrent, Bordeaux-Bègles et Brive tranquilles

le
0
Top 14 (J12) : Clermont et le Racing 92 souffrent, Bordeaux-Bègles et Brive tranquilles
Top 14 (J12) : Clermont et le Racing 92 souffrent, Bordeaux-Bègles et Brive tranquilles

A Marcel-Michellin, Clermont a eu chaud et s'en est remis à un drop de Parra pour l'emporter contre Lyon (16-13), alors que le Racing 92 a également souffert contre Grenoble (29-24). Face à Bordeaux-Bègles, La Rochelle est passé à côté (26-0), tandis que Brive a dominé Pau (38-25) pour le compte de la 12eme journée du Top 14.

  Bordeaux-Bègles - La Rochelle : 26-0

L'Union Bordeaux-Bègles a mis le temps, mais a finalement disposé de La Rochelle et prend ainsi le fauteuil de dauphin du Top 14, derrière Clermont. Dans un match brouillon, les locaux ont exploité les fautes défensives des Rochelais pour prendre les devants au tableau d'affichage. Après quatre pénalités de Simon Hickey, les hommes de Raphaël Ibanez ont profité du carton jaune de Jone Qovu pour creuser l'écart. Suite à une touche, Sébastien Taofifenua est allé derrière la ligne. En fin de rencontre, Jean-Baptiste Poux a donné encore plus d'ampleur au score en inscrivant un deuxième essai pour l'UBB. Peu inspiré offensivement, La Rochelle laisse donc son fauteuil de dauphin du Top 14, à Bordeaux-Bègles, qui reste sur trois victoires consécutives.

Brive - Pau : 38-25

Victorieux à Amédée-Domenech de Pau, Brive peut tout de même nourrir des regrets d'avoir laissé filer le bonus offensif en fin de rencontre. Si Tom Taylor a ouvert le score pour Pau, l'essai de Benjamin Lapeyre a lancé son équipe. Derrière, Gaëtan Germain a encore été efficace au pied pour permettre au CAB de virer en tête à la pause, malgré l'essai de Charly Malié (13-8). A 14, après les cartons jaunes d'Hirèche et Charlet, c'est Brive qui en a tiré profit en marquant par deux fois, signés Seremaia Burotu et Nicolas Bézy. Une nouvelle fois à 14, suite au jaune de Tutaia, Pau a encaissé une nouvel essai de Ngwenya, synonyme de bonus offensif pour Brive (35-11). Largement devant au score, les hommes de Nicolas Godignon se sont relâchés et Pau n'a pas laissé passer sa chance de revenir. Chris King puis Marvin Lestremau ont réduit l'écart et privé Brive du bonus (38-25). Avec cette victoire, les Corréziens comptent désormais six points d'avance sur leur adversaire du jour et pointent au 9eme rang du Top 14, Pau est 11eme.

Clermont - Lyon : 16-13

Fortement diminué au sein de sa ligne d'arrières, Clermont s'est fait peur à Marcel-Michelin. Si à la pause, l'ASM était devant grâce à deux pénalités de Morgan Parra, qui avait répondu à Jacques-Louis Potgieter, le LOU avait bousculé les Jaunards sans arriver à concrétiser ses temps-forts. Sur une touche, Arthur Iturria a profité d'un bon travail de Lapandry pour donner de l'air à Clermont en début de seconde période. Mais le carton jaune de Fritz Lee a coûté cher aux Auvergnats. Après une nouvelle pénalité de Potgieter, Baptiste Couilloud a remis Lyon à égalité (13-13). Clermont pouvait même souffler, après un essai lyonnais refusé pour un en-avant. C'est finalement, Morgan Parra qui a fait la décision après la sirène sur un drop salvateur. Après Grenoble, Clermont échappe d'un rien à un revers à la maison, mais redresse la barre après sa défaite à Bayonne et reste leader du Top 14. Avec ce point de bonus défensif, Lyon est à neuf points de la zone rouge.

Racing 92 - Grenoble : 29-24

A Yves-du-Manoir, le champion de France en titre a souffert, face à Grenoble. Réaliste avant la pause, le Racing a marqué deux essais, signés Yannick Nyanga et Dimitri Szarzewski, sur leur trois actions proches de l'en-but du FCG. Joueurs, les Isérois ont répondu par Fabien Alexandre et la patte de Jonathan Wisniewski (14-10). Au retour des vestiaires, Laurent Bouchet a fait douter les Racingmen en allant derrière la ligne. Mais François van der Merwe puis Henry Chavancy ont fait basculer la rencontre en faveur des Ciel et Blanc (29-17). En fin de rencontre, Chris Farrell a relancé la rencontre avec son essai, tout en mettant Grenoble dans les clous du bonus défensif. Mais le Racing 92 a tenu et s'offre un précieux succès, qui leur permet de pointer à la 7eme place du Top 14, à égalité de points avec Castres. Pour Grenoble, c'est une troisième défaite avec le bonus défensif d'affilée. Ils restent 13eme à six points du Stade Français, 12eme.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant