Top 14 (J12) : Après Clermont, Bayonne fait tomber Toulouse

le
0
Top 14 (J12) : Après Clermont, Bayonne fait tomber Toulouse
Top 14 (J12) : Après Clermont, Bayonne fait tomber Toulouse

Une semaine après avoir battu Clermont à Jean-Dauger, l'Aviron Bayonnais a cette fois dominé le Stade Toulousain (16-13) pour le compte de la 12eme journée de Top 14. Grâce à ses deux victoires d'affilées à la maison, Bayonne se rapproche de Pau, premier non relégable.

Bayonne - Toulouse : 16-13

Après les défaites de Lyon, Pau et Grenoble, Bayonne a fait la bonne opération du bas de tableau lors de cette 12eme journée de Top 14 en s'imposant à domicile contre le Stade Toulousain, qui s'incline pour la deuxième fois consécutivement loin de ses bases. Pourtant l'entame de rencontre a été largement à l'avantage des Rouge et Noir. Après un échec au pied d'Emmanuel Saubusse, les Toulousains ont ouvert le score, par l'intermédiaire de Gillian Galan, après une mêlée consécutive à un en-avant dans ses 22 de Lovobalavu (0-7, 6eme). Surtout que derrière, Sébastien Bézy a rajouté trois points au pied (0-10, 20eme). Malmené, Bayonne a parfaitement réagi.

Saubusse règle la mire

Après une succession d'attaques, Willie du Plessis a, d'une merveille de passe au pied, envoyé Julien Jané à l'essai (7-10, 24eme). Saubusse s'est lui chargé de le transformer après deux échecs sur des pénalités. Mieux, l'ouvreur à nouveau en confiance a égalisé, puis donné l'avantage à Bayonne en passant deux pénalités (29eme et 33eme). Mais, juste avant la pause, les Basques se sont mis une nouvelle fois à la faute et Bézy a remis les deux équipes à égalité à la pause (13-13). Pourtant, le vent avait tourné et Bayonne semblait mieux dans ce match et commettait moins de fautes.

Toulouse joue... mais perd

Au retour des vestiaires, Florian Fritz, coupable d'un plaquage haut, a laissé ses partenaires à 14 et a offert à Saubusse l'opportunité de mettre Bayonne en tête au tableau d'affichage (16-13, 46eme). D'un rien derrière, Toulouse a tout tenté pour reprendre l'avantage, mais les Toulousains ont été trop brouillons offensivement. Notamment, lorsqu'à cinq minutes du terme, ils ont préféré prendre la mêlée plutôt que les points. La dernière tentative lointaine de Samuel Marques était trop courte, et Jean-Dauger pouvait exulter. Car, en l'emportant, les hommes de Vincent Etcheto s'emparent de la 13eme place du classement, à cinq points de Pau, premier non relégable. Toulouse est 8eme, à deux points de Castres, 6eme.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant