Top 14 (J10) : Les réactions des matchs de samedi

le
0
Top 14 (J10) : Les réactions des matchs de samedi
Top 14 (J10) : Les réactions des matchs de samedi

Retrouvez les réactions des principaux acteurs des matchs de ce samedi, comptant pour la dixième journée de Top 14.

Bordeaux-Bègles - Stade Français

Jean-Marcellin Buttin (arrière de Bordeaux-Bègles à L'Equipe) : "On a su mettre plus de gestion que d'habitude et ça fait du bien de réussir à scorer comme ça. Il fallait prendre les points autrement qu'en franchissant la ligne. Le drop de Simon (Hickey) nous a fait du bien, c'était le bon moment. Et globalement, inscrire quatre essais sur ce match, c'est rassurant car ça signifie qu'au niveau de l'attaque ca marque bien.'' Jérémy Sinzelle (ailier du Stade Français à L'Equipe) : "Il va y avoir la trêve internationale, on va perdre plusieurs internationaux étrangers. On va à Toulon dimanche prochain avec une équipe où on ne sait pas qui va jouer. Et ça sera encore compliqué car c'est encore à l'extérieur. Après, on reçoit Montpellier, et après c'est la semaine de vacances. Il va falloir prendre des points assez rapidement pour entrer dans ce Top 6, qui est l'objectif de cette saison.''

Brive - Bayonne   

François Da Ros (talonneur de Brive à L'Equipe) : "Après notre défaite contre Clermont (16-40), le week-end dernier, on avait à cœur de relever la tête. On l'a fait. Pas avec la manière, mais on l'a fait. Maintenant, ça me fait ch... pour les Bayonnais, car j'y ai des potes et que c'est là-bas que j'ai fait mes premiers pas chez les professionnels. On est content de la victoire, pour ce qui est du bonus offensif, ça aurait été de trop car on a commis trop de fautes. Aujourd'hui, ça s'est joué sur des détails. Vincent Etcheto (manager de Bayonne) : "Il nous a manqué ce qui nous manque depuis plusieurs semaines, un peu d'efficacité, un peu de réussite. D'abord, il faut féliciter les Brivistes. Ce n'était pas évident après leur match de la semaine dernière, ils ont fait ce qu'on attendait d'eux, ils ont été bons dans leur secteur favori. Après, j'ai un petit coup de gueule, je râle. La semaine dernière, il y a une décision contre nous à 9-3. Là, on est à 9-9, il y a un essai où l'arbitre revient sur un hors-jeu alors qu'il n'y a pas de hors-jeu parce qu'il n'y a pas de regroupement. Je ne dis pas que Brive avait besoin de ça pour gagner, mais nous non plus, on n'avait pas besoin de ça.''

Clermont - Grenoble 

Franck Azéma (manager de Clermont) : "On s'en sort bien ! On prend quatre points, ça suffit à mon bonheur. On a montré du caractère, on ne s'est pas affolés. On a joué contre une bonne équipe de Grenoble. La semaine dernière, ils avaient été en difficulté en mêlée, on savait qu'il y aurait une réaction.'' Bernard Jackman (manager de Grenoble) : "Il y a beaucoup de frustration pour mes joueurs, qui ont mis beaucoup d'investissement et qui n'ont pas été récompensés sur la fin. Il faut qu'un arbitre soit capable de siffler une faute à la 79e comme il le ferait à la 1ere. Sur le dernier ruck, c'est sûr, il y a une pénalité pour nous. Et sur la mêlée, la troisième ligne de Clermont est hors-jeu. C'est aussi notre meilleure performance cette saison. On a eu beaucoup de blessés jusque-là, et là, nos meilleurs joueurs rejouent, avec Aplon, Grice, etc. La chose la plus importante, c'est le moral de notre groupe. Et on a du caractère.''

Toulouse - Castres

Samuel Marques (demie de mêlée de Toulouse au micro de Canal +) : "On revient de loin ! Ce soir, je pense qu'on a prouvé qu'on avait du coeur et qu'il fallait compter sur nous. Je crois qu'à la mi-temps, on n'a pas douté, on savait qu'on était capable de revenir. Ce soir, vu les conditions, on va se satisfaire amplement de cette victoire.'' Julie Dumora (demi d'ouverture de Castres) : "C'est rageant. Ca fait le troisième match d'affilé à l'extérieur, où on a le sentiment de faire un bon match. Mais au final, on n'arrive pas à revenir avec les quatre points de la victoire. On n'est pas loin, mais comptablement, il manque des points vu les match qu'on a sorti.''

Racing 92 - Montpellier

Laurent Labit (co-entraîneur du Racing 92) : "On savait que ce serait compliqué face à cette équipe de Montpellier qui est difficile à manoeuvrer. On a su s'en sortir. On est satisfait de cette victoire. Même si le contenu n'est pas en adéquation avec ce qu'on attend des joueurs, l'important était de gagner et d'engranger des points. On fait le dos rond et on reste invaincu à domicile. On a vécu un début de saison difficile en raison d'un retard de préparation. On le sait. Avec aussi les blessés et les joueurs en sélection, on ne regarde que le résultat brut et l'état d'esprit. Notamment lors des trois dernières minutes. C'est le second match consécutif qu'on fait sans prendre d'essai, c'est très positif. Il faut ausi souligner la performance de certains joueurs, comme Henry Chavancy, qui nous a sorti une belle épine du pied.'' Kélian Galletier (3eme ligne et capitaine de Montpellier) : "On est déçus, forcément. Il manque l'essentiel : on n'a ni le point de bonus défensif, ni la victoire. On a fait jeu égal chez le champion de France sauf qu'ils marquent deux essais et nous non. On n'a pas le sentiment d'être mis en danger mais au final on prend vingt points. J'espère qu'on va progresser là-dessus. Il faut qu'on soit capable de sentir quand l'adversaire est faible et enfoncer le clou. (...) Certes, il y a eu une réaction après la semaine dernière (victoire miracle contre La Rochelle), mais il va falloir s'imposer car les autres équipes n'attendent pas. Cela peut tourner dans un sens ou dans l'autre, à nous de choisir lequel.''
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant