Top 14 (J10) : Clermont et Toulouse bousculés à domicile, Brive tranquille

le
0
Top 14 (J10) : Clermont et Toulouse bousculés à domicile, Brive tranquille
Top 14 (J10) : Clermont et Toulouse bousculés à domicile, Brive tranquille

A la maison, Clermont s'est fait très peur contre Grenoble (21-20), les Isérois auraient pu espérer mieux en fin de rencontre. Comme l'ASM, Toulouse a souffert à domicile, mais s'en est sorti contre Castres (16-15). Enfin, Brive s'est montré solide à Amédée-Domenech, contre l'Aviron Bayonnais (26-9).

Brive - Bayonne   : 26-9

Après deux revers en Top 14, Brive s'est rassuré à Amédée-Domenech face à l'Aviron Bayonnais, grâce à un Gaëtan Germain parfait une fois encore au pied (16 points, à 6/6). Si en première période, la rencontre s'est résumée en un duel de buteurs entre l'arrière briviste et Emmanuel Saubusse, le demi de mêlée basque, la suite a été nettement à l'avantage des locaux. Suite à une pénalité jouée rapidement par Teddy Iribaren, Guillaume Namy s'est faufilé dans la défense bayonnaise pour inscrire le 1er essai de la rencontre en résistant à plusieurs plaquages. Mené et réduit à 14, après le carton jaune d'Aretz Iguiniz pour une faute au sol, Bayonne a encaissé un second essai signé Sisa Koyamaibole. Sur une mêlée, les avants de Brive ont fait reculer le pack de Bayonne, et le 3eme ligne n'avait plus qu'à aplatir. Sans forcer, les joueurs de Nicolas Godignon ont donc renoué avec la victoire en championnat et sont pour le moment 7eme alors que Bayonne reste dernier, à neuf points de Pau (12eme).

Clermont - Grenoble : 21-20

A Marcel-Michellin, le leader a tremblé mais s'en est sorti, face à de valeureux grenoblois. Si l'entame de la rencontre a été à leur avantage, bonifié par un essai de Morgan Parra sur une erreur défensive du FCG, la suite de la rencontre n'a pas été un long fleuve tranquille pour eux. A l'essai de Parra, c'est l'inévitable Gio Aplon qui lui a répondu peu avant la demi-heure de jeu. Mais le jeune Otar Giorgadze avait redonné un peu d'air aux Jaunards à la pause. Après une première période intéressante, Clermont n'a pas réussi à confirmer. Car si Parra et Camille Lopez ont laissé onze points au pied, Jonathan Wisniewski a enquillé et a permis à Grenoble de rester à portée. Mieux, les Grenoblois sont passés en tête suite à l'essai du pilier Alexandre Dardet à un quart de la fin de la rencontre. Mais, Patricio Fernandez n'a pas laissé passer l'occasion de remettre son équipe devant quelques minutes plus tard. Une pénalité synonyme de victoire, car plus aucun point ne fut inscrit derrière, malgré un temps-fort de Grenoble dans les dernières minutes. Courte mais précieuse victoire de Clermont à la maison, qui conserve la tête du Top 14. Si le final est rageant, les Rouge et Bleu ramènent un point de bonus défensif d'Auvergne, qui pourrait coûter cher en fin d'exercice.

Toulouse - Castres: 16-15

Face à Castres, le Stade Toulousain a été bousculé mais l'a emporté en fin de rencontre sur une ultime pénalité de Samuel Marques. Avant ça, les Rouge et Noir étaient passés complètement à côté de leur première période. A Ernest-Wallon, le CO et Rory Kockott ont rapidement profité des fautes toulousaines pour prendre les devants. Surtout, que Toby Flood a écopé d'un carton jaune pour un plaquage dangereux. A la pause, et malgré le jaune de Caminati, Castres menait logiquement (3-12). Certainement secoués par Ugo Mola, les Toulousains ont montré un tout autre visage ensuite. Après une pénalité de Marques, c'est Leonardo Ghiraldini qui a bonifié un gros travail du pack d'avants, suite à une touche. Devant au tableau d'affichage, le Stade Toulousain a vu Kockott redonner l'avantage à Castres sur pénalité. Mais c'est bien Marques qui a eu le dernier mot et a offert une courte victoire aux siens à quelques minutes de la sirène. Ils prennent momentanément la 3eme place du championnat, alors que Castres est dans le ventre mou.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant