Top 14 (J10) : Après un final tendu, le Racing 92 l'emporte face à Montpellier

le
0
Top 14 (J10) : Après un final tendu, le Racing 92 l'emporte face à Montpellier
Top 14 (J10) : Après un final tendu, le Racing 92 l'emporte face à Montpellier

Grâce à des essais signés Henry Chavancy et Xavier Chauveau en fin de rencontre, le Racing 92 a dominé Montpellier (21-9), ce samedi soir à Yves-du-Manoir. En Top 14, les Ciel et Blanc enchaînent une 3eme victoire et prennent la 6eme place, Montpellier est 4eme.

Racing 92 - Montpellier: 21-9

Après avoir battu le Stade Français et l'Aviron Bayonnais, le Racing 92 voulait enchaîner face à un gros du Top 14. C'est chose faite après cette belle victoire contre le MHR, malgré une rencontre longtemps poussive. En effet, après avoir été fermée pendant presque 70 minutes, la rencontre s'est animée dans les dernières minutes, et c'est le Racing qui en a tiré profit. Avant cela, Ben Botica avait permis à Montpellier de virer en tête à la pause (3-6), grâce à deux pénalités. En face, Johan Goosen lui avait répondu dans le même exercice. Après 40 minutes, la rencontre était brouillonne et les défenses bien en place.

Chavancy libère le Racing

Mené, le Racing s'en est remis à son arrière international sud-africain. Avant l'heure de jeu, Goosen a donné l'avantage aux Ciel et Blanc sur deux coups de pied. Mais, dans l'exercice, Botica n'a pas craqué et Montpellier est revenu à égalité quelques minutes plus tard. Sans leurs buteurs, les deux formations ont eu du mal à montrer du jeu dans cette rencontre. Alors que la rencontre était indécise, un exploit individuel a lancé les hostilités dans cette fin de match, asphyxiante. Servi par Goosen, Henry Chavancy s'est débarrassé de Botica et François Steyn pour aller aplatir en force. Derrière, Xavier Chauveau s'est échappé et a adroitement aplati le ballon sur la ligne d'en-but. Après arbitrage vidéo de M. Ruiz, l'essai était accordé.

Le Racing se relance, Montpellier compte ses blessés

Dans les dernières minutes, Montpellier est allé chercher un point de bonus défensif. Avec le carton jaune de Benjamin Dambielle, les  Racingmen étaient en infériorité numérique face aux attaques du MHR. Les Cistes ont pillonné la ligne du Racing sans réussir à clairement aplatir le ballon. Bien après la sirène, les Montpelliérains ont tout tenté mais se sont heurtés à un mur. Fort de sa victoire à domicile, le Racing fait une bonne opération et prend provisoirement la 6eme place du Top 14. Pour le MHR, après une victoire étriquée contre La Rochelle, c'est une nouvelle défaite en championnat. Pire, Jake White a perdu sur blessure trois éléments (Vincent Martin, Tomas O'Leary et Robins Tchale-Watchou).
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant