Top 14 (J1) : Le Stade Toulousain plus costaud que Montpellier

le
0
Top 14 (J1) : Le Stade Toulousain plus costaud que Montpellier
Top 14 (J1) : Le Stade Toulousain plus costaud que Montpellier

A Ernest-Wallon, le Stade Toulousain s'est montré intraitable face au MHR, peu inspiré. Les hommes d'Ugo Mola l'ont emporté (20-12) face à un concurrent direct, grâce notamment à deux essais signés Alexis Palisson et Florian Fritz.

Pour entamer cette nouvelle saison de Top 14, la réception de Montpellier n'avait rien d'un cadeau. Pourtant, le Stade Toulousain a parfaitement géré devant son public d'Ernest-Wallon en s'imposant (20-12), avec notamment deux essais à la clef. Si les Cistes avaient ouvert le score grâce à la botte de Ben Botica (5eme), la réaction toulousaine ne s'est pas faite attendre. Alexis Palisson bonifiait un bon travail d'Huget, Sébastien Bézy transformait et les hommes d'Ugo Mola prenaient la tête au tableau d'affichage (10eme). Derrière, Fickou a tenté sa chance au pied sur une pénalité, à plus de 45 mètres, qui passait ! Et à la pause, le Stade Toulousain était donc en tête (10-9), après un raté au pied de François Steyn à 50 mètres.

A la reprise, le MHR ne répond plus

Si la 1ere période a été assez équilibrée, Montpellier a complètement lâché ensuite. Ben Botica avait beau passer une quatrième pénalité (45eme), la suite était à sens unique. Alors que Bézy a rajouté trois nouveaux points en faveur du Stade Toulousain, c'est Florian Fritz qui a permis à Ernest-Wallon de souffler. Tout en puissance, le centre français a profité d'un décalage de Jean-Marc Doussain pour aplatir (53eme). Bézy transformait et Toulouse se mettait à l'abri d'un essai transformé (20-12). La suite était moins animée et seule une nouvelle tentative lointaine, malheureusement ratée, de Gaël Fickou a failli réveiller le public. Au terme d'une rencontre quasiment maîtrisée de bout en bout, le Stade Toulousain a signé un premier succès retentissant sur sa pelouse, en piteuse état. De son côté, le MHR devra montrer un autre visage lors de la 2eme journée... face à Clermont. Toulouse : 2 essais (Palisson 10eme et Fritz 53eme), 2 transformations (Bézy 10eme et 53eme) et 2 pénalités (Fickou 19eme et 48eme) Montpellier : 4 pénalités (Botica 5eme, 14eme, 24eme et 44eme)  
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant