Top 14 - Grenoble : Les joueurs ont refusé de baisser leur salaire

le , mis à jour le
0
Top 14 - Grenoble : Les joueurs ont refusé de baisser leur salaire
Top 14 - Grenoble : Les joueurs ont refusé de baisser leur salaire

En proie à des difficultés financières, les dirigeants du club de Grenoble ont demandé à leurs joueurs de baisser leur salaire. Des joueurs sous contrat pourraient même être libérés.

Cela avait été annoncé par le Midi Olympique mercredi, c’est confirmé par l’Equipe ce jeudi. Grenoble, au bord du gouffre financièrement, a été obligé de prendre une mesure drastique en demandant à ses joueurs de diminuer leur salaire de 3%, révèle le quotidien. Une demande qui permettrait au FCG de réaliser une économie d’au moins 200 000 euros, à en croire l’Equipe, quand le Midi Olympique évoque de son côté un chiffre trois fois supérieur (600 000 euros). Toujours est-il que les joueurs, lors d’une réunion mercredi au siège du club, ont de toute façon refusé cette requête de leurs dirigeants, auxquels ils accorderaient une confiance « assez basse », à en croire une source citée par le journal.

Le FCG dans l’incapacité de boucler son budget

Evidemment, le club grenoblois, dans l’incapacité à ce jour de boucler son budget (21,7 M€ d’après les chiffres dévoilés par la Ligue nationale de rugby en août dernier), a mal pris le refus des joueurs et envisagerait d’ores et déjà d’autres solutions, et en premier lieu de libérer des joueurs sous contrat, et ce avant-même de compter sur l’aide des actionnaires. Alors que se profile le déplacement à Castres, dimanche, l’ambiance est donc très tendue du côté de l’Isère, où les finances du FCG sont plus que jamais dans le rouge (le loyer payé par le club depuis qu’il a déménagé au stade des Alpes aurait fait beaucoup de mal à ce niveau-là). Et en demandant aux joueurs de baisser leur salaire, Grenoble, déjà lanterne rouge du Top 14, pourrait également boire la tasse sur le plan sportif.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant