Top 14 - Grenoble : Le club réagit à la polémique

le
0
Top 14 - Grenoble : Le club réagit à la polémique
Top 14 - Grenoble : Le club réagit à la polémique

Alors que le Midi Olympique et L'Equipe ont révélé des problèmes dans les finances de Grenoble, le club a tenu à réagir et à calmer le jeu.

Si le FC Grenoble rugby est bien en proie à des difficultés financières, le club a tenu à calmer le jeu après les différents articles à son propos. "Le club connait en effet en ce début de saison un retard sur son prévisionnel budgétaire, de l'ordre de un million d'euros. (...) Le FCG, a dont fait part à la DNACG de ce décalage, sans attendre les échéances réglementaires. Parallèlement, les dirigeants ont organisé des réunions avec le personnel administratif et sportif pour qu'ils soient les premiers informés et travailler tous ensemble aux solutions à mettre en place rapidement pour améliorer cette situation'', peut-on notamment lire dans le communiqué.

"Un geste de solidarité et d'attachement au club"

Pour faire quelques économies, Grenoble a bien proposé aux joueurs de réduire légèrement leurs salaires. Une proposition que les dirigeants grenoblois qualifient de "geste à la portée essentiellement symbolique, sachant que ces efforts seront portés par l'ensemble des salariés du FCG. Un geste de solidarité et d'attachement au club.'' Pour le moment, aucune décision n'a été prise et les joueurs continuent de réfléchir pour trouver des solutions pour aider le club.

"Ne pas être alarmiste pour Grenoble"

Enfin, le communiqué a tenu à rassurer. "Nous ne voulons pas être alarmistes pour le FCG, mais déterminés, courageux, honnêtes et solidaires face à la situation. Nous travaillons depuis plusieurs mois à l'actualisation du projet du club, pour les prochaines années, dont la première marche est le rétablissement des équilibres budgétaires.'' A noter, qu'une conférence de presse à ce sujet aura lieu ce vendredi (17h) au stade Lesdiguières .
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant