Top 14: Grenoble fait chuter Toulouse

le
0

PARIS (Reuters) - Toulouse, battu la semaine dernière en Coupe d'Europe, n'a pas réussi à rebondir samedi à Grenoble en Top 14, s'inclinant 15-6 dans une journée qui a souri aux clubs jouant à domicile puisque Bayonne, le Stade Français, Castres et Perpignan ont aussi gagné.

Invaincus sur leurs terres cette saison, les Grenoblois ont profité, notamment, de l'avantage que leur offrait le terrain pour faire chuter le Stade Toulousain dans un match sans essai mais avec cinq pénalités de l'ouvreur Valentin Courrent.

Toulouse n'a pu faire mieux que d'inscrire deux pénalités par la botte du jeune Sébastien Bézy, 21 ans, qui s'est montré prometteur au Stade des Alpes pour sa deuxième titularisation de la saison en championnat.

Surpris par cet étonnant promu, sixième au classement, le double champion a glissé à la troisième place, derrière Clermont qui est allé s'imposer vendredi sur la pelouse de Bordeaux-Bègles (28-24).

A Perpignan, les hommes de Marc Delpoux recevaient le MHR pour le derby du Languedoc-Roussillon qui s'est conclu par une victoire de l'USAP 30-19. Les Catalans ont fait preuve de réalisme, les Montpelliérains d'indiscipline.

Bertrand Guiry puis Sébastien Taofifenua ont aplati à la 30e et la 49e minute mais seul le premier a été transformé par la botte de James Hook. La deuxième transformation a été le seul échec du Gallois, auteur de vingt points au pied.

Les Héraultais ont quant à eux manqué d'organisation. Même le seul essai, aplati par Juan Figallo à la 55e minute, a été brouillon. Le demi-de-mêlée Benoît Paillaugue a réussi à convertir quatre pénalités sur les cinq accordées.

Malgré tout, le MHR conserve sa cinquième place au classement. L'USAP passe de la huitième à la septième.

DRAME À BAYONNE

Autre derby, à Bayonne cette fois, où les Basques recevaient leur voisin montois et se sont imposés 39-13.

L'affiche a surtout été marquée par un drame lors de l'échauffement. François Carillo, troisième ligne de l'Aviron, a été victime d'un malaise et a été d'abord pris en charge par le staff médical présent puis transporté à l'hôpital alors que la première mi-temps touchait à sa fin.

La victoire bonifiée de l'Aviron Bayonnais lui permet de passer à la dixième place, laissant la onzième qu'il occupait jusque-là au Racing Métro, battu 31-10 à Castres.

Jusqu'à la 65e minute, les Franciliens étaient menés 31-3. Le pack d'avants a sauvé l'honneur en obtenant un essai de pénalité. Avec quatre essais dont un doublé de Seremaia Baï, les Castrais ont encore une fois prouvé qu'ils maîtrisaient leur jeu.

A Charléty, le Stade Français s'est imposé 36-23 face au Biarritz Olympique.

Toulon demeurait samedi en tête du Top 14 avec trois points d'avance sur Clermont - 47 points contre 44 - et ce avant de se rendre dans la soirée à Agen, 13e et relégable.

Cécile Grès, édité par Simon Carraud

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant