Top 14: Elissalde rechausse les crampons pour aider Toulouse

le
0

TOULOUSE (Reuters) - Victime d'une hémorragie de joueurs pour cause de Coupe du monde, le Stade Toulousain a demandé à son entraîneur des lignes arrières, Jean-Baptiste Elissalde, de rechausser temporairement les crampons.

"Jean-Baptiste va effectivement rejouer. C'est la vie. Cette Coupe du monde nous met en difficulté mais ne comptez pas sur moi pour polémiquer avec le XV de France ou d'autres", a déclaré jeudi à Reuters Guy Novès, le manager général du club.

L'ancien international, qui avait pris sa retraite sportive à la fin de la saison 2009-2010, aura 34 ans le 23 novembre. Il fut le demi de mêlée du Stade Toulousain de 2002 à 2010.

Le retour sur le pré d'Elissalde a été provoquée par la sélection en Nouvelle-Zélande de la quasi-totalité de la charnière toulousaine.

Le demi de mêlée Luke Burgess fait partie du groupe australien et Nicolas Vergallo a été retenu par l'Argentine au même poste. Depuis mercredi, s'est ajouté à la liste le jeune espoir Jean-Marc Doussain, appelé à l'ouverture pour pallier le forfait sur blessure de David Skrela dans la sélection française.

"Cette sélection de Doussain est une chance merveilleuse pour lui. Pourquoi ne pas s'en réjouir avec lui, alors? D'autant plus qu'il la mérite", souligne Guy Novès.

"Quant au retour de Jean-Baptiste sur le terrain, c'est aussi un challenge intéressant pour lui. C'est vrai que tout cela complique un peu notre situation en Top 14. Mais il faut savoir positiver. Une grande équipe se doit d'anticiper sur les contraintes" ajoute le manager.

"Quant aux polémiques idiotes et vaines, elles ne font pas ou plus partie de l'esprit du club. C'était avant qu'il fallait polémiquer, à la mise en place du calendrier. Maintenant, il faut s'adapter et se réjouir du bonheur de nos joueurs partis là-bas."

Jean-Marc Doussain rejoindra la Nouvelle-Zélande après avoir disputé le match de championnat contre Biarritz vendredi.

En duo avec Nicolas Bézy, Jean-Baptiste Elissalde, qui a entamé un travail de remise en forme, pourrait être appelé à jouer contre les quatre prochains adversaires des Toulousains, Agen, Clermont, Castres et Bordeaux-Bègles.

Plus, éventuellement, la rencontre avec le Stade Français qui se déroulera cinq jours après le coup de sifflet final du Mondial. Tout cela dépendra du parcours du XV de France en Nouvelle-Zélande.

Nicolas Fichot, édité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant