Top 14: Derby basque nul entre Bayonne et Biarritz

le
0

par Jean-Paul Couret

PARIS (Reuters) - Par la piètre qualité du jeu, la ferveur relative des tribunes et le résultat nul et minimaliste 6-6 sans essai ni envolée, le 104e derby basque entre Bayonne et Biarritz a déçu vendredi soir.

Dans un stade Jean-Dauger de Bayonne, le derby avait pourtant commencé comme un derby, avec chants basques avant le coup d'envoi, et le Biarrot Imanol Harinordoquy, Basque entre les Basques qui se frappe les pectoraux pour réveiller son âme d'enfant de Garazi.

Le troisième ligne et capitaine de Biarritz de 33 ans sortira à la demi-heure de jeu, blessé et laissera les buteurs meubler le score.

Pour Bayonne, c'était un Sud-Africain, Jean-Louis Potgieter, et il a réussi deux pénalités. Dans l'autre camp, c'était Dimitri Yachvili, grand basque d'adoption, il a marqué un but.

Les premières tensions de début de match avaient disparu avec peut-être l'oubli des discours de vestiaire.

Les deux présidents, Alain Afflelou, pour Bayonne, et Serge Blanco, pour Biarritz, avaient fait bonne figure sur leurs sièges de tribune voisins.

Yachvili a raté une pénalité après avoir subi un plaquage assassin de l'ex-pilier All Black Neemia Tialata venu chercher une prime de fin de carrière au Pays Basque.

L'arbitre Mathieu Raynal n'y a pas vu de mal et a gardé son carton rouge dans la poche.

Il a en revanche sorti le jaune et expulsé pour dix minutes un autre pilier, biarrot cette fois, Fabien Barcella, pour un autre plaquage douteux.

Comme s'il fallait un semblant de justice, Yachvili a égalisé à l'approche de l'heure de jeu et le score en est resté là. Nul.

Biarritz sort du match neuvième au classement. Bayonne est onzième. Toulon-Toulouse, Castres-Montpellier, Stade Français-Clermont, Racing-Grenoble, Bordeaux-Bègles-Agen et Mont-de-Marsan-Perpignan donneront peut-être un peu plus de vigueur et de classe au Top 14 samedi.

Edité par Hélène Duvigneau

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant