Top 14: Clermont, une saison dans le dur ?

le
0
LA 6E JOURNÉE DU TOP 14
LA 6E JOURNÉE DU TOP 14

par Cécile Grès

PARIS (Reuters) - Après un début de saison en demi-teinte, Clermont s'attend à vivre un exercice compliqué, la faute à une concurrence accrue en Top 14.

Malgré des exploits, dont le 55-0 infligé à Bayonne et la large victoire face à Toulouse (38-19), l'ASM garde le goût amer de sa déconvenue chez le promu Oyonnax (30-19) et de son raté au Stade Français la semaine dernière (23-16).

"On fait des bonnes choses mais on a parfois du mal à concrétiser nos temps forts et ça laisse des vrais regrets à chaque fois", explique Julien Bonnaire à Reuters avant la réception de Grenoble, samedi.

Le troisième ligne constate surtout que le niveau du championnat a encore augmenté.

"Je prends l'exemple du Stade Français qui, comme beaucoup d'autres équipes du milieu de tableau, a renforcé intelligemment son effectif. Cette saison va être difficile pour tout le monde", dit-il.

Son entraîneur, Vern Cotter, va dans son sens.

"Le niveau a véritablement augmenté, surtout défensivement. En fait, il faut s'attendre à une année très compliquée, même les gros vont devoir s'accrocher jusqu'au bout", assure-t-il.

Vice champion d'Europe, l'ASM a toujours fait partie des clubs au rendez-vous des phases finales mais cette année, selon Cotter, la donne a changé.

"Depuis la première journée de championnat, ça se sent que ça va être encore plus compliqué que d'habitude, ça va jouer toute l'année, personne ne lâchera le morceau, tout le monde va s'accrocher et viser très haut", analyse l'entraîneur qui quittera l'Auvergne à la fin de la saison.

LES GROS À LA PEINE

Les résultats des autres clubs donnent raison aux Clermontois, puisque Toulouse compte trois défaites en cinq matches dont une déculottée la semaine dernière face à Montpellier (25-0).

Le Racing Métro aussi peine à se régler, Toulon et Montpellier comptent chacun un nul et une défaite sur leurs cinq premiers matches de la saison.

"Cette année, plus que jamais, on ne fait pas de langue de bois quand on dit que ce sera aussi dur face à Brive que face à Clermont", a dit l'arrière du Stade Français Hugo Bonneval, après la victoire de son équipe face à l'ASM dimanche dernier.

Les petits clubs tiennent le choc, de Bordeaux à Brive, en passant par Oyonnax, promu brillant de ce début de saison ou encore Grenoble, prochain adversaire de Clermont.

"Nous allons essayer de jouer notre carte à fond lors de chaque match", a prévenu le demi-de-mêlée du FCG, Valentin Courrent.

Edité par Julien Prétot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant