Top 14: Clermont, Toulon et Castres s'éclatent

le
0

PARIS (Reuters) - Clermont, Toulon et Castres ont pris beaucoup de plaisir samedi lors de la première journée de la phase retour du Top 14 en confirmant par de larges succès leurs positions aux avant-postes du championnat.

Ces résultats laissent Clermont seul en tête avec 45 points, soit quatre d'avance sur Castres et Toulon, et cinq unités de plus que Toulouse, difficile vainqueur de l'UBB (18-16).

Imprenable à domicile depuis des lustres, Clermont a longtemps buté sur une solide défense de Biarritz avant de passer quatre essais et trois pénalités à la lanterne rouge du championnat, qui a signé là sa onzième défaite de la saison (35-6).

A Mayol, le RC Toulon a bandé les muscles en passant cinq essais à Montpellier, bonus offensif à la clé (43-10).

Giflés lors de la 13e journée sur la pelouse du Stade Français (23-0), les hommes de Bernard Laporte ont cette fois-ci dominé leur sujet, et ce dès l'entame de match, pour mener 19-3 à la pause, avec un essai et quatre pénalités.

Les Varois ont ajouté quatre essais en deuxième période pour enlever le bonus et infliger au passage à Montpellier sa troisième défaite consécutive en championnat.

"On a essayé de faire du 'hourra rugby' pour sauver quelque chose. On n'espérait rien en venant ici", a concédé au micro de Canal+ l'ouvreur montpelliérain François Trinh-Duc.

Le champion en titre, Castres, a également décroché le bonus offensif en prenant la mesure de Perpignan (37-13), dont l'indiscipline -trois cartons jaunes- a eu comme conséquence une quatrième défaite consécutive en championnat pour l'Usap.

Toulouse a connu une soirée plus poussive face à l'UBB.

Certes, l'équipe de Guy Novès s'est rachetée devant son public après sa défaite à domicile en Coupe d'Europe contre le Connacht mais l'entreprise fut longue, laborieuse et sans un seul essai inscrit.

Menés jusqu'à la 66e minute 16-15, les Toulousains ont fait la différence grâce à une ultime pénalité de Lionel Beauxis.

Dans les autres rencontres du jour, le Racing a pioché sur la pelouse de Brive dans un match très fermé (9-9) et ainsi laissé filer des points dans la course aux premières places.

De son côté, Oyonnax a battu Bayonne de justesse (9-6), une victoire précieuse face à un concurrent direct pour le maintien.

Vendredi, le Stade Français avait dominé Grenoble (21-6), un résultat qui permet aux Parisiens d'être cinquièmes avec 39 points, en embuscade.

Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant