Top 14: Clermont reste invaincu au stade Michelin

le
0

par Jean-Paul Couret et Cécile Grès

PARIS (Reuters) - Comme lors des 52 matches précédents depuis le 21 novembre 2009, Clermont est resté invaincu dans son stade Marcel-Michelin, samedi, grâce à une victoire 36-18 sur Montpellier.

Le promu grenoblois a imité l'ASM un peu plus tard dans l'après-midi et conservé son invincibilité à domicile, qui dure depuis le 15 mai 2010, en battant Castres 14-12.

A Clermont, le trois-quarts centre Wesley Fofana a été l'auteur du premier essai des Clermontois et le créateur du deuxième pour Jean-Marcellin Buttin.

Le troisième essai Clermontois a été marqué en pénalité d'un effondrement de la mêlée de Montpellier en fin de match.

Le demi de mêlée Morgan Parra a fait un sans-faute de 21 points au pied - cinq pénalités et trois transformations.

Montpellier n'a fait illusion que dans le premier quart d'heure grâce à un essai collectif accordé sur arbitrage vidéo au pilier Maximiliano Bustos (3e).

Martin Bustos Moyano a ajouté la transformation et deux pénalités mais le deuxième essai marqué à six minutes de la fin par Benoît Paillaugue n'a eu pour effet que de priver Clermont du bonus offensif.

Ce point comptera peut-être dans la lutte pour les deux premières places et la qualification directe pour les demi-finales qui oppose Clermont à Toulon et Toulouse, qui jouait dans la soirée sur la pelouse de Mont-de-Marsan.

GRENOBLE IMPRENABLE AUSSI

Au Stade Lesdiguières, la rencontre a démarré sur les chapeaux de roue entre Grenoble et Castres. Dès la deuxième minute, l'ailier isérois Lucas Dupont a profité d'un mauvais lancer en touche de Castres pour foncer dans l'en-but.

La réponse de Castres ne s'est pas fait attendre : à la 12e minute, malgré un coup de pied à suivre plutôt mauvais, Marc Andreu a bénéficié d'un rebond favorable et a été opportuniste en allant aplatir.

La suite du match a été très équilibrée. Le CO a lancé de nombreux assauts mais la défense de Grenoble a toujours été impeccable.

Il a fallu attendre les dix dernières minutes pour retrouver un peu d'intensité. Le Castrais Thierry Lacrampe, en marquant un essai, a permis à son équipe de revenir à 14-12 puisque Grenoble s'était détaché grâce aux coups de pied de Jonathan Pelissie et Blair Stewart.

Grenoble a défendu férocement son maigre avantage et conserve sa sixième place au classement. Castres, en prenant le bonus défensif, reste quatrième.

Le Stade Français n'a pas eu besoin d'essai pour s'imposer à Charléty face à l'Aviron Bayonnais 21-13 avec sept pénalités de Jérôme Porical.

Bayonne avait pourtant fait une belle entame avec un essai à la sixième minute de Dwayne Haare mais c'était sans compter sur la volonté de rachat du club parisien, une semaine après sa lourde défaite à Montpellier (54-16).

A Perpignan, le désormais coach bordelais Marc Delpoux avait rendez-vous avec son ancien club. L'USAP l'a emporté 26-16 face à l'UBB qui n'a pourtant pas démérité, notamment avec un superbe essai de cent mètres à la 70e minute de Metuisela Talebula.

L'essai en contre de Gavin Hume à la dernière minute a anéanti les espoirs de bonus défensif du valeureux UBB.

Toulon reste premier avec 56 points avant même de jouer son match de la 15e journée à domicile contre le Racing-Métro, dimanche soir.

Edité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant