Top 14: Clermont joue la sagesse, selon Jean-Marc Lhermet

le
0

par Mathieu Baratas

PARIS (Reuters) - Les dirigeants de Clermont reconnaissent qu'ils sont un peu frustrés par les résultats depuis la conquête du titre en 2010 mais ils ont choisi de "capitaliser" sur les acquis et de consolider la place du club au plus haut niveau durant le Top 14 qui reprend ce vendredi.

"On est content de ce groupe, de l'état d'esprit, du travail effectué aux entraînements et de ce qu'il réalise sur le terrain même si on est resté frustré par les résultats", dit le directeur sportif de l'ASM Jean-Marc Lhermet dans une interview par téléphone à Reuters.

"On a envie de s'installer durablement au plus haut niveau. Gagner une fois, ce n'est pas suffisant. Nous voulons essayer de progresser dans la continuité en conservant le même effectif. On veut capitaliser sur l'expérience des joueurs qui travaillent ensemble depuis cinq ans", ajoute-t-il.

Il est vrai que pour tout autre club, les résultats de la saison précédente constitueraient une plate-forme solide.

Clermont a récolté des places de premier de poule en H Cup et de premier ex-aequo en saison régulière du Top 14, suivies d'une demi-finale dans chaque compétition et accompagnées de bonnes performances en qualité de jeu et au niveau de la cohésion collective.

Dans ces conditions, le staff sportif ne se voyait pas changer l'équilibre d'un collectif qui a fait ses preuves, même s'il a mal négocié les moments clés de la saison.

TROIS RECRUES

Pour l'entraîneur néo-zélandais Vern Cotter, il est inutile d'expliciter les objectifs aux joueurs. La frustration née de la fin de saison dernière se suffit à elle-même.

"Nous avons un groupe de joueurs suffisamment matures pour savoir qu'ils veulent faire et tout mettre en ouvre pour rester performants toute la saison. Notre objectif est toujours le même : être au plus haut niveau", juge Jean-Marc Lhermet.

Si l'effectif avait beaucoup bougé lors de la dernière intersaison, le staff sportif a figé "un groupe qui a un vrai potentiel et qui peut encore grandir", ajoute-t-il. "Au niveau du recrutement, nous avons procédé à quelques ajustements en fonction de nos besoins".

Les arrivées du troisième ligne centre international Damien Chouly (Perpignan), du trois-quart centre All Black Benson Stanley (Auckland Blues) et le retour de l'ailier fidjien Napolioni Nalaga (Western Force), deux fois meilleur marqueur du Top 14 (en 2008 et 2009) sont les trois seuls renforts d'un groupe déjà étoffé.

Dans un effectif où "40% du groupe professionnel vient du centre de formation", Vern Cotter n'hésite pas puiser dans ce vivier pour faire émerger des nouveaux talents comme les arrières Wesley Fofana et Jean-Marcellin Buttin l'an passé ou les piliers Clément Ric, Adrien Oléon ou Raphaël Chaume cette saison.

"Si on veut si positionner au plus haut niveau, il faut des joueurs qui jouent pour le maillot, la ville et la région", explique Jean-Marc Lhermet.

Derrière le Stade Toulousain et ses 19 demi-finales d'affilée en Top 14, Clermont entend bien rester le plus régulier avec un capital de six demi-finales consécutives. Ensuite, ce sera la magie des phases finales.

"Notre objectif est de consolider ce qui a nous permis d'atteindre le plus haut niveau", souligne Jean-Marc Lhermet. "Il y a encore des efforts dans certains aspects comme la cellule médicale ou le travail technique. On y arrive peu à peu."

Edité par Jean-Paul Couret

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant