Top 14 - Clermont : Goutta et Azéma démentent les contacts

le
0
Top 14 - Clermont : Goutta et Azéma démentent les contacts
Top 14 - Clermont : Goutta et Azéma démentent les contacts

Annoncé du côté de Clermont pour poursuivre sa carrière d’entraîneur une fois qu’il aura quitté ses fonctions à Colomiers, en juin, Bernard Goutta dément avoir signé chez l’actuel leader du Top 14. Franck Azéma, l'entraîneur clermontois, nie lui aussi tout contact.

Bernard Goutta (43 ans) futur entraîneur des avants de Clermont ? L’intéressé, joint par nos confrères de Rugbyrama, dément formellement les informations du Midi Olympique ce lundi. L’actuel entraîneur principal de Colomiers, où il est également en charge des avants, avoue qu’il est bien en quête d’un nouvel employeur, mais nie son arrivée en Auvergne. « Il n'y a rien de signé avec Clermont. Je veux bien qu'on fasse le rapprochement avec Franck Azéma (actuel entraîneur principal de Clermont), qui est un ami, mais cela s'arrête là », déclare Goutta, qui quittera à l’issue de la saison l’US Colomiers, deuxième de Pro D2 à l’heure actuelle.

Goutta : « Oui, je cherche un club, mais il n’y a rien avec Clermont »

L’ancien joueur de Perpignan, toujours sur Rugbyrama, précise qu’au-delà d’être fausses, ces informations lui causent du tort et ne sont pas correctes vis-à-vis de l’actuel entraîneur des avants clermontois. « Il y a un entraîneur en place à Clermont et c'est totalement irrespectueux pour Jono Gibbes de dire que je vais le remplacer. Oui, je cherche un club mais il n'y a rien avec Clermont. Et cette annonce me met totalement en porte-à-faux dans ma recherche. »

Azéma : « Si ce que je dis ne compte pas… »

Emboitant lui aussi le pas de l'article publié lundi dans le Midi Olympique faisant état de contacts avancés entre l'actuel leader de Top 14 et Goutta, Franck Azéma a lui aussi tenu à réagir. « Je peux comprendre que notre amitié ait pu mettre la puce à l’oreille à certains mais cela est complètement faux. D’abord, car je suis pleinement satisfait de l’ensemble de mon staff qui est, comme moi, sous contrat avec le club pour les saisons à venir. D’autre part, je n’ai, en aucun cas, fait état de changements ou de besoins supplémentaires pour le renforcer », assure Azéma sur le site officiel de son club, où il se dit très fâché contre le Midi Olympique. Au point de ne plus vouloir parler au journal, et incitant ses joueurs à en faire de même. « J’ai accepté de répondre au téléphone en milieu de semaine à propos de ce sujet. Si ce que je dis ne compte pas et que ce journal n’en tient pas compte, j’estime qu’ils n’ont pas besoin de mes déclarations ni de celles de mes joueurs pour remplir leurs colonnes. » Ambiance...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant