Top 14: Clermont bat Montpellier avec la tête ailleurs

le
0

par Jean-Paul Couret

PARIS (Reuters) - Clermont a battu Montpellier 22-9, vendredi, dans un match entre le 2e et le 4e du Top 14 qui s'est finalement révélé étriqué en raison de plusieurs parasites.

Clermont a dû attendre la 70e minute de jeu pour obtenir sa 42e victoire d'affilée à domicile sur le seul essai du match marqué par le talonneur remplaçant Ti'i Paulo et transformé par Morgan Parra.

La rencontre n'avait été jusque là meublée que par de rares belles actions et un florilège de coups de pied - pour Clermont une pénalité et un drop de Brock James et trois pénalités de Parra, pour Montpellier trois pénalités de Santiago Fernandez.

Pendant 80 minutes, la fête attendue a été gâchée par le fait que Clermont, qualification pour les demi-finales du Top 14 assurée, pensait sans doute d'abord à sa demi-finale de Coupe d'Europe contre le Leinster irlandais dimanche prochain.

Pour Montpellier, les barrages pour l'accès aux demi-finales du Top 14 sont pratiquement assurés aussi et qu'importait le résultat du match même sans bonus défensif et le sentiment d'avoir échoué contre ce qui se fait de mieux en France et même en Europe.

La pluie s'est en outre mêlée à la partie.

Il faudra attendre les autres matches de la 24e journée, samedi, pour avoir une meilleure idée de la situation du Top 14 à trois matches de la fin de la saison.

En haut du tableau, Toulouse, champion en titre qualifié pour les demi-finales mais sous le coup de la déception d'une élimination en Coupe d'Europe, jouera à domicile contre Brive.

Pour la hiérarchie des barrages pour les demi-finales dont les invités seront les clubs classés de la 3e à la 6e place, Toulon (3e) recevra Castres (6e) et le Racing Métro (5e) se déplacera à Biarritz.

Le BO (10e) jouera aussi pour le maintien tout comme l'Aviron Bayonnais (13e) à Lyon, déjà pratiquement condamné à la relégation qu'importe l'officialisation du recrutement de Sébastien Chabal.

Bordeaux-Bègles (12e) qui recevra Agen (8e) n'est pas à l'abri de la déchéance, pas plus que Brive (11e) voire Perpignan (9e) qui se déplacera au Stade Français (7e).

Edité par Jean-Stéphane Brosse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant