Top 14 : Bordeaux craque, Bayonne descend

le , mis à jour le
0
Top 14 : Bordeaux craque, Bayonne descend
Top 14 : Bordeaux craque, Bayonne descend

Sèchement battu à Toulon (46-17), Oyonnax verra tout de même les barrages. Les hommes de Christophe Urios peuvent remercier Toulouse, qui a battu Bordeaux-Bègles (23-22). Sixième avant cette dernière journée, l'UBB est éjectée des places de barragistes au profit du Racing Métro. Toulon et Clermont, vainqueur à Montpellier (29-17), terminent aux deux premières places.

Un derby Stade Français-Racing à venir

Les Franciliens, finalement cinquièmes de la saison régulière, ont connu quelques difficultés avant de prendre le large face à Castres (46-10). Le CO, qui n'avait pourtant plus rien à jouer après avoir assuré son maintien le week-end dernier, a très bien démarré et marqué deux essais dans les vingt premières minutes par Rallier et Kockott. Mais à chaque fois, le Racing a réagi rapidement avec des essais d'Imhoff puis Thomas. Claassens, à la conclusion d'un mouvement des avants en début de deuxième période, et le pied de Sexton ont fait le reste pour éteindre la menace castraise. Les Racingmen joueront leur place en demi-finale sur le terrain du Stade Français vendredi à 21 heures.

L’incroyable bourde de Beauxis

En déplacement chez son voisin toulousain, Bordeaux regrettera certainement très longtemps la pénalité manquée par Lionel Beauxis. Face aux perches, l'ancien Toulousain a manqué la cible alors que la sirène venait de retentir. A quelques centimètres près, Bordeaux était en barrages... C'est finalement déjà les vacances pour les joueurs d’Ibanez. Le signe d'une après-midi où malgré les circonstances favorables comme la supériorité numérique précoce après l'exclusion de Johnston (32e) pour un coup de poing volontaire sur Talebula et cette dernière pénalité, les hommes de Raphaël Ibanez ont laissé passer leur chance, craquant notamment à deux reprises dans les vingt dernières minutes avec des essais d'Huget puis un autre de Bézy. Finalement troisième, Toulouse recevra lui Oyonnax samedi 30 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant