Top 14: Bordeaux-Bègles veut sa revanche sur Grenoble

le
0

BORDEAUX (Reuters) - L'Union Bordeaux Bègles entame la phase retour du top 14 dimanche par un voyage à Grenoble, avec l'envie de prendre sa revanche sur l'équipe surprise du début de saison qui l'avait battue à domicile lors de la toute première journée.

Depuis ce succès inaugural des Grenoblois (29-28), les deux clubs ont suivi des trajectoires bien différentes puisque les promus se sont hissés à la sixième place tandis que les Bordelais, douzièmes, luttent pour leur maintien.

Une éventuelle victoire en Isère serait donc d'autant plus belle, de l'aveu de Vincent Etcheto, entraîneur des arrières : "Minimum un point de bonus et la grosse surprise, cela serait d'aller gagner là-bas."

Signe de la réussite grenobloise, le club reste invaincu sur ses terres cette saison, y compris face à des équipes du calibre du Stade Français ou du Stade Toulousain, battu la semaine dernière (15-6).

"Cela veut dire quelque chose et je suis sûr qu'ils n'ont pas envie de se gâcher les fêtes de fin d'année avec une défaite à domicile", prévient Vincent Etcheto.

L'UBB a en revanche subi la semaine dernière une nouvelle défaite dans les dernières minutes, cette fois-ci à domicile contre Clermont (28-24).

"C'est le cinquième match que l'on perd alors que l'on mène à quelques minutes de la fin", déplore Vincent Etcheto.

La mêlée reste le problème du moment, pour l'UBB, ce que le manager Raphaël Ibanez a cerné: "On a travaillé encore et encore. Il faut renforcer ce secteur-là, c'est évident. Cela nous préoccupe depuis trop longtemps maintenant."

"On sait que sans une mêlée forte, on n'existera pas dans ce Top 14. On va rester entre nous, se resserrer et travailler pour être meilleur", ajoute-t-il.

"Il y a un esprit de revanche, oui, mais un esprit conquérant aussi. On garde tous un souvenir très douloureux de ce premier match à domicile. Cela va être un beau combat."

"J'espère que les joueurs sont dans les mêmes dispositions d'esprit que moi : avoir envie d'aller les renverser."

Pour ce faire, le manager de l'UBB a presque reconduit le même groupe que celui aligné contre Clermont, avec trois nouveaux joueurs, le pilier Jefferson Poirot, le troisième ligne Gautier Gibouin et le centre Julien Rey, de retour de blessure.

"Ou on se prend vraiment en charge et on fait basculer le sort en notre faveur ou bien il y aura du suspense jusqu'à la dernière journée", résume Vincent Etcheto.

Jean-Yves Saint-Céran, édité par Simon Carraud et Julien Dury

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant